Accueil
Sommaire du N°023
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°023



LES BRÈVES DU NUMÉRO 23

Mis à jour le :15 mai 2005. .


Bicéphale

L’empire des clones est sur le point d’annexer la France. Pendant que Nicolas Sarkozy travaille à la conquête de L’Élysée, son double chromosomique Guillaume monte à l’assaut du Medef. « Ce qui aliène l’homme, c’est le chômage ; ce qui libère l’homme, c’est le travail », aboie le président de l’UMP (France Info, 02/05/05), tandis que le patron des Tissages de Picardie résume sa stratégie : « Je suis fier d’être un patron industriel qui délocalise. Assez de faux-semblant : la perte d’emploi, la déstabilisation industrielle, c’est normal, c’est l’évolution. » (L’Expansion, 28/11/02) La junte sera bicéphale mais cohérente : une tête pour te foutre dehors, une autre pour te mettre dedans.


Infiltrés

Témoignage d’un pigiste précaire auprès d’un ami de CQFD : « Au Nouvel Observateur, les directeurs, éditorialistes et chefs de service sont tous pour le oui. Les stagiaires et les pigistes, eux, sont majoritairement pour le non. » Une solution pour garantir un personnel 100 % oui-ouiste : nommer tout le monde rédacteur en chef.


Réinsertion

L’ANPE vous le confirmera : un stage de ministre facilite l’obtention d’un emploi. Ainsi de l’ex-ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, qui s’est dégoté un CDI de « conseiller pour les activités culturelles » au groupe Artémis, la holding du multi- milliardaire François Pinault (Printemps, Fnac, La Redoute, Gucci, Le Point, vignobles, assurance, immobilier, Executive Life, danseuse à Venise…). Aux dernières nouvelles, Jean Glavany, ex-ministre de l’Agriculture sous Jospin, serait toujours « conseiller en développement international » auprès du multi-milliardaire Vincent Bolloré, le roi du pillage des forêts africaines.


Bijoux

Les chômeurs « ont perdu l’habitude de vivre à des heures normales et compromettent ainsi leurs chances de travailler ou de se former », constatait Christean Wagner, le ministre de la Justice de l’État de Hesse (Allemagne) le 10 mars dernier. Pour leur offrir « une chance de retrouver une vie quotidienne réglée », le ministre a une idée de génie. Sa trouvaille est encore plus forte que le contrôle des demandeurs d’emploi par des boîtes privées et la sanction « juste et graduée » des réfractaires prévus par la loi Borloo. L’idée de Christean Wagner : surveiller les chômeurs « à travers un bracelet électronique » attaché à leur pied. Et pour les faire sortir du lit, une petite décharge électrique commandée à distance ?


Apartheid-show

La télé israélienne ringardise le Loft et Bachelor. Dans The Ambassador, un reality-show lancé en novembre 2004 sur Israel Channel 2, les quatorze candidats, tous en strict costume-cravate ou sage tailleur, ont une mission autrement plus excitante que de se bécoter dans une piscine : promouvoir Israël et le gouvernement Sharon aux quatre coins du globe. Le premier épisode a été torride : les « ambassadors » se sont rendus à l’université de Cambridge pour persuader les étudiants anglais que c’étaient les Palestiniens les méchants. Le jury, constitué d’un ancien patron du Shin Bet (services secrets israéliens), d’un ex-porte parole de l’armée et d’une journaliste politique, élimine un à un les postulants les moins convaincants. Le vainqueur gagnera un séjour d’un an à New York et un poste de directeur de la communication à l’ONG américaine « Israel at Heart », financée par le milliardaire Joey Low. Un pur divertissement.

Publié dans CQFD n°23, mai 2005.






>Réagir<

> LES BRÈVES DU NUMÉRO 23
Marlyse | 16 mai 2005 |
« Ce qui libère l’homme, c’est le travail » Ca on le savait déjà depuis Auschwitz « Arbeit macht frei ». Quelle honte ! Marlyse
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |