Accueil
Du même auteur :
Sommaire du N°023
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°023


PETIT CYNISME ORDINAIRE

CAMOUFLAGE ECOLO

Mis à jour le :15 mai 2005. Auteur : François Maliet.


À lire la prose du ministère de la Défense, on se demande s’il n’aurait pas mieux valu céder le Larzac à l’armée dans les années 70. Dans un rapport sur la « culture du développement durable », l’administration militaire affirme en effet que « les nombreux terrains de manœuvres gérés par l’armée de terre représentent un patrimoine écologique de grande valeur. Ils ont été préservés des effets destructeurs de l’intensification de l’agriculture et de l’industrialisation. » Les troufions à l’assaut de la FNSEA et de Bouygues, on ne demande qu’à assister à la joute. Mais la mode du développement durable ne frappe pas que l’armée française et ses cimetières de tanks rouillés. Les États-Unis aussi se soucient de flore et de faune dans leurs camps d’entraînement.

À l’occasion du « Jour de la terre » le 22 avril dernier, l’US Army a fait savoir que « la terre, l’air et l’eau servent à notre entraînement et sont des éléments vitaux pour préparer nos missions présentes et futures. Nous devons les utiliser précautionneusement pour qu’elles puissent répondre aux besoins des soldats de demain. » Chenilles, roquettes et avions de chasse doivent pouvoir évoluer dans un environnement préservé pour - c’est écrit en toutes lettres - « gagner la guerre contre le terrorisme ». Cependant, les écolos kaki sont contrariés : depuis plusieurs années, le gouvernement Bush procède à des coupes drastiques dans le budget « protection du milieu » pour cause d’onéreuses guerres préventives. L’armée a donc été dispensée de l’application de certaines lois environnementales, comme celle relative aux espèces protégées. Mais cela ne porte guère à conséquence : les civils irakiens n’étaient pas sur la liste.

ARTICLE PUBLIÉ DANS LE N°23 DE CQFD, MAI 2005.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |