Accueil
Du même auteur :
Sommaire du 26.N°026
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD 26.N°026


À LA RAME

LA CAROTTE MAGIQUE

Mis à jour le :15 septembre 2005. Auteur : Grite Lammane, Nicolas Arraitz.


En janvier, l’illusionniste Borloo nous disait qu’il avait un bon plan pour nous, un plan « de cohésion sociale ». Comme son gouvernement venait de supprimer les contrats CES, il tirait de son chapeau de radieux « contrats d’avenir » (sosies des CES en moins subventionnés) qui allaient sortir les plus pauvres d’entre nous de la panade. Le ministre s’empressa de faire l’article du machin. C’est ainsi que les Bordelais apprirent par Sud-Ouest que le ministre était venu en personne signer les premiers contrats dans leur ville. Las ! Ceux qui se ruèrent sur l’aubaine se virent répondre par les institutions compétentes que non, non, ces contrats n’existent pas encore, attendez donc septembre. Au début de l’été, le mage Villepin promet aux chômeurs longue durée allocataires des minima sociaux une prime de mille euros s’ils trouvent du taf. Beau geste ! Seulement, ceux qui voulurent sauter sur l’aubaine se heurtèrent là encore à l’ignorance des institutions censées distribuer l’aumône. Pourtant, à la rentrée, le gonze galbé de La Baule remet ça : alors, mille euros, pour repartir d’un bon pied, qui dit mieux ? Derechef, les médias emboîtent le pas à notre généreux gouvernement. Un JT de France 2 va jusqu’à nous concocter un reportage avec, dans le rôle du sujet brûlant, une mère célibataire maghrébine qui a profité de cette manne. Merci, monsieur ! Mais voilà : les pauvres d’entre nous qui voulurent quémander cette obole se virent répondre que oui, oui, la prime existe bien, mais on vous la donnera après six mois d’emploi. Pas fous, les gonzes ! Ça serait trop facile : tu signes le contrat, tu empoches la prime et hop, tu files aux Bahamas. Parce qu’en vérité, leur emploi, il est pas aidé !

Publié dans CQFD n°26, septembre 2005.






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |