Accueil
Sommaire du N°031
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°031


À L’ARRACH’

LES BRÈVES DU N°31

Mis à jour le :14 février 2006. .

Performance

Radier du chômeur crée des emplois, comme l’atteste cette annonce lue en février : « L’ANPE recrute 35 directeurs d’agence. […] Vous piloterez la mise en oeuvre d’une offre de services de proximité en direction de vos clients : les entreprises et les demandeurs d’emploi. » On ne savait pas qu’éjecter du chômedu était un service de proximité. En tout cas ça rapporte : entre 2045 et 2443 euros bruts par mois en début de carrière, à quoi s’ajoute « une prime de performance annuelle dont le montant varie de 0 à 5793 euros bruts en fonction des résultats atteints au regard des objectifs fixés et de la manière dont ils ont été atteints. » Sur la manière, que les postulants se rassurent : on ne sera pas trop regardant.


Agent orange

Le 26 janvier, un tribunal de Séoul a condamné Dow Chemical et Monsanto à verser 62 millions de dollars à 6 800 Sud-Coréens supplétifs de l’armée US qui avaient été exposés aux défoliants durant la guerre du Vietnam. Victoire relative, puisqu’il y avait 20 000 plaignants, mais quand même : si les États-Unis se sont absous de tout crime de guerre passé, présent et à venir, la condamnation de leurs fournisseurs d’agent orange est une première. Cet herbicide a ravagé les terres et la santé de 2 à 5 millions de Vietnamiens, mais eux peuvent s’asseoir sur leurs indemnes. Depuis, Monsanto s’est recyclé dans les OGM, dont il s’apprête à bombarder l’Europe. Prochain procès dans cinquante ans ?


Performance

Radier du chômeur crée des emplois, comme l’atteste cette annonce lue en février : « L’ANPE recrute 35 directeurs d’agence. […] Vous piloterez la mise en oeuvre d’une offre de services de proximité en direction de vos clients : les entreprises et les demandeurs d’emploi. » On ne savait pas qu’éjecter du chômedu était un service de proximité. En tout cas ça rapporte : entre 2045 et 2443 euros bruts par mois en début de carrière, à quoi s’ajoute « une prime de performance annuelle dont le montant varie de 0 à 5793 euros bruts en fonction des résultats atteints au regard des objectifs fixés et de la manière dont ils ont été atteints. » Sur la manière, que les postulants se rassurent : on ne sera pas trop regardant.


Agent orange

Le 26 janvier, un tribunal de Séoul a condamné Dow Chemical et Monsanto à verser 62 millions de dollars à 6 800 Sud-Coréens supplétifs de l’armée US qui avaient été exposés aux défoliants durant la guerre du Vietnam. Victoire relative, puisqu’il y avait 20 000 plaignants, mais quand même : si les États-Unis se sont absous de tout crime de guerre passé, présent et à venir, la condamnation de leurs fournisseurs d’agent orange est une première. Cet herbicide a ravagé les terres et la santé de 2 à 5 millions de Vietnamiens, mais eux peuvent s’asseoir sur leurs indemnes. Depuis, Monsanto s’est recyclé dans les OGM, dont il s’apprête à bombarder l’Europe. Prochain procès dans cinquante ans ?


Positive attitude

Bien sûr, le Contrat Première Embauche fait régresser d’un siècle le droit du travail. Mais appliqué en politique, ça serait une belle avancée pour la démocratie. Appliquons le CPE et autres CNE aux élus de tout poil : à la moindre incartade, au premier mot de travers, révoquons-les sur le champ sans attendre la prochaine échéance électorale. Oui au CNE pour les vieux cons qui l’ont voté ! Oui au CPE pour les jeunes cons qui vont les remplacer !


Non grata

Notre gonzo-journaliste s’est rendu le 12 février au parc Chanot, à Marseille. Le KKL,une ONG sioniste dont l’objectif est le développement durable des colonies en Palestine, y conviait ceux qui rêvent d’un grand Israël peint aux couleurs de l’espoir : hauts murs et oliviers arrachés. « À l’entrée, j’ai eu le tort de me recommander de CQFD et le service d’ordre m’a répondu que c’était sur invitation. J’ai voulu payer, mais peine perdue. Vérification faite, l’entrée était libre… M’a-t-on fait grief de m’être laissé voir avec les manifestants pro-palestiniens qui dehors reprochaient à la Ville, aux Conseils général et régional de soutenir ce raoût ? » En guise de représailles, à CQFD, on a décidé d’annuler nos vacances à Eilat.


Tempérance

Le secret d’une grosse fortune ? Une grosse radinerie. Selon la revue Forbes, le fondateur d’Ikéa, Ingvar Kamprad, sixième fortune mondiale avec 23 milliards de dollars sous son oreiller (50 millions de fois le RMI), a laissé tomber son coiffeur habituel pour un autre à moins de 10 euros. Pour acheter ses poireaux près de sa datcha de Lausanne, Ingvar attend la fin du marché quand les prix baissent. Et dans les palaces, il remplace systématiquement les bouteilles consommées au minibar par leur équivalent acheté au supermarché du coin. Forbes ne précise pas s’il se retient aussi quand il fait pipi.


Affirmatif

Parole du ministère de la Défense : le porte-avions Clémenceau ne renferme que 45 tonnes d’amiante, à peine de quoi faire tousser les Indiens qui devraient désosser la carcasse pour un dollar par jour. Absurde, répond le PDG de Technopure, la boîte qui a effectué un premier désamiantage en France : « Je peux dire avec certitude que le bateau contient plus de 500 tonnes d’amiante. » Mais le ministère n’en démord pas : 45 tonnes, pas une de plus ! Or voilà que dans une note révélée le 12 février par Le JDD (propriété de Lagardère, qui fabrique des missiles et non des porte-avions), le patron de la marine nationale, l’amiral Oudot de Dainville, balance le chiffre de 75 tonnes. De toute façon, une fois le poison absorbé par les poumons des va-nu-pieds, il n’y aura plus besoin de recompter.






>Réagir<

Positive Attitude
| 14 mars 2006 |
Les CPE et CNE pour les politiciens, au début j’ai trouvé l’idée pas male… Mais si ils passent en CDI au bout de deux ans, là c’est un plus gros probleme… Ca serait type « démocratie populaire » !!!
 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |