Accueil
Sommaire du N°031
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°031



COURRIER DES LECTEURS

Mis à jour le :15 février 2006. .


presque martyrs

Jeudi 12 janvier, 14 h, centre-ville piéton de Grenoble. Fans du chien rouge, on colle des affiches pour la venue de CQFD. Soudain, deux bleus déboulent. C’est parti pour un tour : contrôle d’identité, menaces d’amende, confiscation d’une affiche pour le rapport, avalanche de questions « C’est quoi ce journal ? Qui vous envoie afficher ? Combien êtes-vous ?  » On joue les gros naïfs. On écoute le sermon. Pour détendre l’atmosphère, on explique que notre colle est un mélange de farine bio et d’eau (sic). Mais le flic, très sérieux : « L’affichage sauvage, c’est de la pollution visuelle !  » Juste derrière lui, de grandes affiches publicitaires et une flopée de panneaux « soldes ». On se mord les lèvres. Puis le flic, un brin complice (on doit lui faire pitié) : « En plus, faire ça en centre-ville, en pleine journée de soldes, alors qu’il y a des flics partout ! » (resic) On n’ose pas lancer le débat. Afficher de jour, c’est acrobatique. Mais la nuit, on risque d’avoir la BAC, et les flics sont plus tendus. Alors… Finalement, on s’en tire avec le décollage de certaines affiches posées… On ne sera pas encore des « martyrs de CQFD » !

Des Grenoblois


le foot mieux que l’islam

En Guinée, il y a deux « heures » : le matin et l’après midi. C’est élastique et personne ne maîtrise le système. La patience et le respect sont donc de rigueur et les gens qui ont une quelconque responsabilité se font appeler « Excellence ». En fait, tout Guinéen est une Excellence, puisque même le plus petit a une responsabilité. Alors je ne vous parle même pas du cireur de chaussures ou du président de tous les joueurs de dames du port de Landréah, assis toujours à la même place. Je savais que pour mes démarches, c’était pas gagné. Et ce fut mieux que pire. Je trace à 11 h pour courir après les peut-être, les si si, les ah bon, les c’est bien. J’avais oublié la CAN (Coupe africaine des nations) qui passe de façon quasi clandestine en France et revêt ici une importance capitale. Les rendez-vous deviennent précis : « Passe le matin de 10 h à 13 h, après il y a match ». Le foot vaut mieux que l’islam, les prières sont brèves et les rendez-vous encore plus. On arrive néanmoins à quelque chose à la fin, si l’équipe supportée par la foule est victorieuse. Sinon ? Pas de palabre.

Sayon Bamba Camara

Article publié dans le n° 31 de CQFD, février 2006.






>Réagir<

Gaël Quitte la star Academy
elmadj | 15 novembre 2006 |

Hier soir, mardi 14 Novembre, un des pseudo élèves de la Star Academy décide de partir, de quitter ce jeu pipé, cette parodie d’école usant de méthodes arbitraires et totalitaires. Des individus réduits à l’état de marchandise humaine, voilà ce qu’est ce « programme télévisuel ». Cette émission est un scandale, d’autant que très peu de voies s’élèvent contre ce phénomène. Rien ne peut légitimer une éducation où s’il n’est pas à la hauteur au bon moment devant le bon public, l’élève doit partir sans même avoir la chance de continuer à apprendre à son rythme. Gaël est parti, Gaël leur a tenu tête, bravo à lui… Toutes les tentatives qui veulent le réduire à un pauvre gamin fragile et inconscient sont vaines devant le courage, la maturité et la dignité dont il a su faire preuve.C’est certainement ce qu’il a pu apprendre de mieux de cette soit disante Académie et de ses professeurs opportunistes et pitoyables avec leur pouvoir dérisoire. Honte sur eux…

Stéphane Elmadjian

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |