Accueil
Sommaire du N°032
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme

CQFD N°032



ANTHOLOGIE SANS LENDEMAIN

Mis à jour le :15 mars 2006. .


Trop fort

Si on a bien tout compris, le CPE devrait donc être remplacé par « un dispositif en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes en difficulté ». Voilà une idée qu’elle est bonne ! Question insertion des jeunes en diffi-machin, c’est vrai qu’il n’y avait pas grand-chose jusqu’ici : un contrat de qualification pour les 16-25 ans, un contrat d’adaptation pour les moins de 26 ans, un contrat d’apprentissage pour les 16-21 ans, un « contrat d’insertion dans la vie sociale » pour les jeunes de 16-25 ans, une aide à l’embauche des jeunes diplômés de 18 à 30 ans, l’apprentissage dès 14 ans, sans compter la joyeuse troupe des stages bidon et des emplois au rabais (RMA, CAE, contrats d’avenir…)… Crise de régime ? Au contraire : imagination au pouvoir !« Les incinérateurs Brousse sont l’aboutissement d’une ligne de matériel qui a été conçu pour brûler dans des conditions difficiles, avec des moyens très simples et un coût minimisé, des déchets ménagers constitués de papier, carton, plastique d’emballages et déchets organiques. Un brûleur d’appoint (à gaz et/ou gasoil) peut être utilisé lorsque le taux d’humidité est trop important. »
Catalogue de ventes de la société Guerton SA

« On m’a demandé de corriger mon rapport sur le caractère cancérogène des dioxines. J’ai refusé et j’ai dû partir. »
André Picot,
chercheur au CNRS,
La Vie, 16 avril 1998

« Parmi les principaux acteurs du secteur figurent donc les habitués de la délégation de service public : Onyx-environnement (Veolia, ex-Vivendi Environnement) qui réalise 8 % de son chiffre d’affaires grâce à l’incinération, et la Sita (Suez, ex-Lyonnaise des eaux, numéro 1 du secteur en Europe). La collecte et le traitement des déchets, incinération comprise, représentent en 2002 un marché de 5 038 millions d’euros en France ; et il continue de croître, les volumes incinérés augmentant à mesure que ferment les décharges. Ces services se payent : le coût du traitement des ordures est passé en dix ans de 75 euros à 150 euros la tonne. »
www.transfert.net

« J’en appelle à votre haute autorité spirituelle, afin que vous puissiez intercéder auprès de monsieur J.C. Gaudin, dont la foi catholique est profonde et sincère. Je vous demande de réveiller en lui cette lumière de générosité, de compréhension, de tolérance et de bon sens que porte en lui tout être humain, afin qu’il puisse revenir sur sa décision. »
René Raimondi,
maire de Fos-sur-Mer,
lettre au Pape, dépêche AFP, 29 décembre 2005






>Réagir<

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |