Accueil
afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme
Les articles sur le thème : Patrons




Articles

C’est jamais le moment…

"LE DROIT DE GRÈVE reste un droit fondamental. Pour autant, son exercice doit pouvoir se faire en tenant compte de la situation de sa propre entreprise. Avec ces actions et leurs conséquences, il semble qu’une partie du personnel n’ait pas pris en compte toute la mesure de la situation dans laquelle se trouve la société aujourd’hui et les conséquences qu’elles sont susceptibles d’entraîner. »
Voilà le genre de courrier qu’on reçoit de la part de la (…) "[...]
Par par Jean-Pierre Levaray. Article paru le lundi 8 novembre 2010

Dominique Strauss-Kahn

"Le cauchemar. Un beau matin, on allume la radio, et c’est Ségolène Royal. De sa voix ô combien exaspérante, la candidate de la Droite socialiste (DS, mais certains disent encore « PS ») à la dernière présidentielle nous gâche le café avec son « encadrement militaire des jeunes délinquants » que l’on espérait à jamais enterré au côté de la « fra-ter-ni-té ». Si jamais la DS remet cette Pimprenelle en selle pour 2012, CQFD appelle illico à voter François Baynounours. (…)"[...]
Par par François Maliet. Article paru le vendredi 15 octobre 2010

COUP DE POMPE

"ARDI 23 FÉVRIER, je suis à La Défense, avec quelques camarades (c’est comme ça qu’on dit). J’y suis en tant qu’« élu des travailleurs » chez Total, pour un Comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire concernant la cession du site de Mazingarbe (près de Lens). Cela se fera avec soixante-quinze suppressions d’emplois. A priori des préretraites, mais sans doute pas uniquement. On est au début des réunions et c’est parti pour six mois au minimum. (…)"[...]
Par par Jean-Pierre Levaray. Article paru le mercredi 21 avril 2010

UN TRAMWAY NOMMÉ MÉPRIS

"Le tribunal de Nanterre s’est déclaré compétent sur la procédure engagée par l’AFPS contre Veolia et Alstom, qui prétendent construire et exploiter un tram reliant Jérusalem-Est à des colonies illégales. Déni du droit et libre entreprise font ici bon ménage.
EN 2000, un certain Ehud Olmert, alors maire de Jérusalem, lance un appel d’offres pour la construction d’une ligne de tramway sous prétexte de désengorger le centre-ville, de plus en plus étouffé par la voiture. (…) "[...]
Par par Mickaël Correia. Article paru le vendredi 15 mai 2009

STAGES À BALLES RÉELLES

"Dans un courrier posté sur le forum du site de CQFD, un monsieur se désole que son beau-fils ait trimé pendant un mois lors de son stage en entreprise sans toucher le moindre kopeck. Étudiant dans une école d’horticulture, il a travaillé huit heures par jour dans des jardins sans que ne lui soit octroyé le moindre petit Ticket resto pour ses repas du midi. Il s’est mal renseigné, le minot !
Cette année, le ministère de la Défense propose plus de 400 stages rémunérés pour les (…) "[...]
Par par François Maliet. Article paru le vendredi 15 mai 2009

PROCÈS AZF, L’AVOCAT DE LA MAIRIE DE TOULOUSE MIS À NU

"10h17, le 21 septembre 2001, Toulouse prend un air de Manhattan-sur-Garonne. Une gigantesque explosion vient de souffler l’usine chimique AZF, appartenant au groupe Total, et laisse 31 morts sur le carreau. CQFD sur la ligne de départ du marathon médiatique et judiciaire.
LE MÉGA-PROCÈS D’AZF s’est ouvert le 23 février dernier dans la salle municipale Jean-Mermoz apprêtée pour l’occasion, avec écrans géants et sonorisation spéciale. 2 302 parties civiles, 1 103 (…) "[...]
Par par Nicolas Séné. Article paru le lundi 16 mars 2009

LA BNP AIME LES GENS

"L’expo « Six milliards d’Autres » est au Grand Palais. Son mentor, Yann Arthus-Bertrand, veut partager ses hauteurs de vue : « Le temps où l’on pouvait se permettre de ne penser qu’à soi est fini. » Le sponsor – la BNP – est 100 % d’accord.
IX RÉALISATEURS, soixante-dix pays, cinq mille interviews, en posant quarante questions identiques : « Qu’avez-vous appris ? Qu’est-ce que l’amour ? Quel est le sens de la vie ? »… Cadrage fixe (…) "[...]
Par par Anne-Leïla Ollivier. Article paru le mercredi 18 février 2009

TRIONS NOS DÉCHETS, RECYCLONS NOS BANQUIERS

"ET SI LES ÉCOLOS avaient raison, titre la presse à la vue de l’avenir qui attend les Terriens,anciens riches et nouveaux pauvres confondus, azimutés par la crise du capitalisme. Va falloir vivre autrement, arrêter de sur-consommer, ne pas lire les pages de pub des magazines,isoler les maisons, rouler à vélo,faire les gestes quotidiens économes en énergie et trier les déchets.
À propos de déchets, les anciens banquiers sur la paille (pas celle, humide, des cachots) commencent à (…) "[...]
Par par Arthur. Article paru le samedi 15 novembre 2008

DELHI DE SOLIDARITÉ

"Délocaliser, c’est plus ce que c’était ! Les sous-prolétaires de la mondialisation se rebiffent. De quoi donner des idées de ce côté-ci de la ligne de partage des richesses ? Enquête exclusive de la cellule investigations de CQFD auprès d’organisations représentatives.
RAPPEL DES FAITS : le 23 septembre à Noida, dans la banlieue de Delhi (Inde), des ouvriers licenciés pour avoir réclamé de meilleurs salaires et des contrats à durée indéterminée lynchent le directeur de leur (…) "[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le mercredi 15 octobre 2008

LULU

"LE MOIS DERNIER, je vous racontais comment l’usine, depuis plus de six mois, connaissait une embellie. Eh bien voilà qu’on en arrive déjà au bout, semble-t-il. Mais de tout ça je vous en parlerai sans doute à la rentrée. Les choses seront peut-être plus claires. En fait, je voulais vous parler de Lulu. Lulu était un élément incontournable de l’usine, il est parti en préretraite il y a quelques mois. Lulu travaillait au service expédition de l’usine, là où le boulot (…)"[...]
Par par Jean-Pierre Levaray. Article paru le mardi 15 juillet 2008

C’EST QUOI, LEUR EUROPE DE MERDE ?

"AVEC LE BRAS D’HONNEUR IRLANDAIS, encore une fois, les défenseurs de l’Europe l’ont dans le baba et je suis poli. Ça devient une habitude chez ces dégustateurs de caviar. À force, le champagne va avoir un goût de mousseux dans les cocktails mondains où se prélassent les thuriféraires de l’Europe et je suis poli !
Pour faire l’Europe unie, deux solutions :
1) Des citoyens qui se respectent et s’aiment de l’Atlantique à l’Amour (pour changer (…) "[...]
Par par Arthur. Article paru le mardi 15 juillet 2008

BITUMIC PARK

"Les clichés sur le pays des chanteuses à voix et des comiques à accent vont devoir être révisés. Dans une province de l’Ouest sauvage, l’Alberta, l’exploitation d’un agglomérat de sable et de pétrole risque de métamorphoser le pays en un nouvel émirat. Reportage exclusif pour CQFD.
WELCOME IN FORT Mc MURRAY ». Quand on arrive dans cette petite ville du nord de l’Alberta, l’une des neuf provinces du Canada, on pourrait presque croire que c’est un (…) "[...]
Par par Lulu Schmiel, Sacha Petross. Article paru le mardi 15 juillet 2008

FAUSSES TOMATES ET VRAIS SANS PAP’

"APRÈS SIX MOIS d’enquête épuisante, les vaillants pandores des Bouches-du-Rhône ont coincé un présumé voyou qu’il était grand temps de passer à la sulfateuse. François Otta, 70 ans, un des plus gros agriculteur-empoisonneur de la zone de Berre l’Étang, produit des tomates soit disant « de Provence ». Soit-disant car, selon la maréchaussée, ce pécore revendait sur le Marché d’intérêt national de Marseille ainsi que dans les centrales d’achat des grandes surfaces (…)"[...]
Par par François Maliet. Article paru le mardi 15 juillet 2008

TRAVAILLER MOINS POUR RIGOLER PLUS

"EN CE MOMENT, je suis un peu moins dans l’usine parce que je me déplace pas mal aux quatre coins de la France pour présenter mes bouquins, le film ou la bédé. Je suis pas mal sollicité et ça me plaît bien, il y a toujours des rencontres agréables à la clé de ces kilomètres parcourus.
Dernièrement, j’étais invité par la librairie anarchiste l’Autodidacte, à Besançon. Au cours de cette soirée, bien sympathique et qui s’est bien passée malgré le froid et la neige, (…) "[...]
Par par Jean-Pierre Levaray. Article paru le mardi 15 avril 2008

LE POINT-RETRAITE A USÉ GÉGÉ

"Les vieux doivent se rendre utiles, puisqu’il n’y a plus de travail pour que les jeunes paient leur retraite. Absurde ? La fiction économique tourne parfois au film d’épouvante. Figurant sous-payé, papy Gégé a senti la trappe s’ouvrir sous ses pieds.
« IL EST INDISPENSABLE de préparer les salariés à travailler plus longtemps. » C’était la conclusion du scénario de l’OCDE du 23 février 2006. Cette synthèse des vingt et une études nationales publiées dans le (…) "[...]
Par par Fred Morisse. Article paru le mardi 15 janvier 2008

UN CON

"JANVIER À L’USINE. Les ateliers ronronnent et marchent quasiment mieux parce qu’il fait froid (oui, c’est ainsi, ce n’est pas pour rien qu’une usine d’ammoniac vient de s’installer en Sibérie : outre le gaz présent dans les sous-sols sibériens,le froid dope la production de ce produit). À la manutention, on tend à battre des records d’expéditions d’engrais. Pour la première année, même les coopératives agricoles qui pratiquaient une trêve (…)"[...]
Par par Jean-Pierre Levaray. Article paru le mardi 15 janvier 2008

FRANCE TÉLÉCOM BAZARDE SES FONCTIONNAIRES

"Alors que l’entreprise vient d’annoncer des profits records, France Télécom ferme de nombreux sites et relocalise ses activités vers les grandes villes. Objectif : supprimer 22000 emplois d’ici 2008. Vingt-cinq salariés du site de Saint-Malo en font les frais. Reportage.
UNE BANDEROLE « Non à la fermeture », couverte d’autocollants SUD, pend sans conviction sur l’un des deux bâtiments du site. À l’intérieur, une douzaine de fonctionnaires des services (…) "[...]
Par par Marie-Anne Boutoleau. Article paru le jeudi 15 novembre 2007

DÉVELOPPEMENT DURAILLE

"« Opération Tchernobyl » : pour le coup, les magistrats de Campanie n’ont pas fait dans l’ellipse. Sur ordre du parquet de Santa-Maria- Capua-Vetere, le 4 juillet, plusieurs dizaines de carabiniers ont opéré la plus grande opération jamais réalisée en direction de ce qu’au-delà des Alpes on appelle l’éco-mafia. Deux ans d’enquête, des dizaines de milliers d’heures d’écoutes téléphoniques, cent vingt-heures de films pris depuis des hélicoptères et des milliers de pages de rapports ont abouti (…)"[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le dimanche 15 juillet 2007

EADS, MON AMOUR

"Grèves sauvages chez EADS ? Sortez l’artillerie communicationnelle ! Avant même que les syndicats n’aient l’idée de le leur demander, les patrons partagent la thune des actions en bourse et augmentent les salaires ! Et les primes ! Qui sont les bons ? Qui sont les brutes ? Qui truande-t-on ?
MERCREDI 9 MAI, sur le parking d’EADS-Gron. « Un gars de la coordination a pris la parole et a dit qu’il fallait arrêter. On était étonné. Beaucoup voulaient continuer. Le jeudi, ce sont les syndicats (…) "[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le vendredi 15 juin 2007

QU’ILS MANGENT DU PÉTROLE !

"Roulez bio avec une pastille verte ! Sincèrement angoissés par le réchauffement climatique, les candidats au trône carburent au bio. Discours durable ? Le temps que les lobbies pétrolier et agricole se paient une virginité sur le dos des morts de faim.
LA COURSE AU PÉTROLE VERT est lancée. Chez les poids lourds de la présidentielle, les biocarburants font l’unanimité, histoire de racoler les bobos tendance nature. Chez les blouses blanches, on est à fond pour tester le procédé à grande (…) "[...]
Par par Marie Bové. Article paru le dimanche 15 avril 2007

EADS : CHÔMEUR OU MACCHABÉE

"« L’A380 donne à l’Europe du panache, dans un grand ciel bleu », s’extasiait La Croix en avril 2005 lors du premier vol du gros navion « né de l’effort collectif de milliers d’Européens. » (Libé, 28/04/05) Marrant ça : à l’époque, la presse faisait fi des nationalités poussiéreuses et nous étions tous européens. Mais depuis qu’Airbus se viande comme un vulgaire Tupolev avec 10 000 salariés à son bord, la ligne Maginot ressort de terre. Arnaud Lagardère, coprésident du conseil de (…)"[...]
Par par François Maliet. Article paru le jeudi 15 mars 2007

NOTRE-DAME DU CALVAIRE

"On voit parfois de vieilles musulmanes allumer des cierges à la santé de Notre-Dame-de-la-Garde, la bonne mère de tous les Marseillais. Mais dans la boutique de la basilique, on n’a pas la même hauteur de vue.
CONVOQUÉ PAR UN CLIENT FURIEUX : « Si vous ne venez pas immédiatement constater les dégâts, nous nous passerons définitivement des services de votre association ! » Clac ! Le combiné raccroché rageusement, pas moyen d’en savoir plus. Nos services ? C’est l’intérim des gueux, la mise (…) "[...]
Par par César Gibet. Article paru le jeudi 15 mars 2007

LES SEMENCIERS S’ARRACHENT AUSSI

"Malgré les décisions de justice, les saisies et la propagande, la cause anti-OGM est ici toujours soutenue, même passivement, par une majorité de la population. Au point que le premier semencier européen décide de plier bagage. Direction l’Inde. Repli stratégique, chantage à l’État français ou victoire des faucheurs ? La « route des Indes » peut-elle encore changer la face du monde ?
LE 20 JUILLET 2006, le groupe Limagrain communique : « Limagrain, quatrième semencier mondial […] vient de (…) "[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le lundi 15 janvier 2007

VAUTOURS SUR L’ALGÉRIE

"Décidément, « on efface tout et on recommence » semble être le credo de l’ère Bouteflika. Après la loi d’amnistie qui relègue la décennie sanglante aux oubliettes, s’ouvre une ère d’affairisme sans précédent. KBR, Northorp Grumman, Carlyle, néo-cons et autres voraces compradores se bousculent au portillon pour un pillage en règle.
LE 11 SEPTEMBRE, Frank Carlucci discute business avec des frères Ben Laden quand soudain les tours jumelles s’effondrent. Le lendemain, un seul avion obtient (…) "[...]
Par par Lounis Aggoun. Article paru le vendredi 15 décembre 2006

BLANCHISSERIE AU BLACK

"LA QUASI-TOTALITÉ des 160 employés de la blanchisserie industrielle Modeluxe, à Chilly-Mazarin, a débrayé le 2 octobre et occupé l’usine pendant une semaine en soutien à vingt-deux sans-papiers que la direction prétend licencier. Au fait de la situation depuis deux ans, la préfecture de l’Essonne sifflotait en regardant ailleurs. « À aucun moment, le préfet n’a promis de régulariser ces travailleurs étrangers, justifie son secrétaire général, Michel Auboin (Le Parisien, 03-10-06). Il a (…)"[...]
Par par Nicolas Arraitz. Article paru le dimanche 15 octobre 2006

CUEILLIR LA TOMATE POUR DES PRUNES

"Ils sont presque tous là, silencieux, les bras croisés, assis dans la petite salle du conseil des prud’hommes d’Aix-en-Provence. Vingt-neuf ouvriers agricoles, marocains pour la plupart, le dos cassé par vingt ans de travail dans les serres. Cela fait plus de deux ans qu’ils attendent ce procès, deux ans que, fait rarissime, ils ont décidé d’attaquer ensemble leurs anciens employeurs, un père et son fils, deux gros producteurs de tomates de l’étang de Berre, pour licenciement abusif, (…)"[...]
Par par Marie Nennès. Article paru le vendredi 15 septembre 2006

MICHELIN CREVÉ, LES PNEUS EN DEUIL

"TOUCHÉ, COULÉ ! Édouard Michelin n’avait pas la chambre adéquate à bord du bateau. Ça arrive aux meilleurs, aurait pu nous dire Ivan Levaï, auteur d’un livre de causette cire-pompes avec le papa François, et qui aimait beaucoup la famille auvergnate. Je dis auvergnate pour faire un clin d’oeil à ceux que l’ancêtre appelait « une race docile », si bien dressés de génération en génération qu’ils sont allés rendre un dernier hommage au rejeton d’une dynastie qui s’est gobergée sur leur dos. Il (…)"[...]
Par par Christophe Goby. Article paru le jeudi 15 juin 2006

LE TRUST, LE LAMPISTE ET TRENTE MORTS

"CA Y EST, LE RAPPORT D’EXPERTISE sur la catastrophe d’AZF est enfin sorti. Il aura fallu attendre près de cinq ans pour apprendre ce que l’on savait déjà : l’explosion d’AZF et ses trente morts sont dus à un phénomène chimique lié à des « dysfonctionnements de management ». C’est une façon plus polie de répéter ce que l’on dit depuis des lustres. À part quelques salariés toulousains d’AZF qui refusaient d’ouvrir les yeux (que Total leur avait bien fermés), la plupart des ouvriers et (…)"[...]
Par par Jean-Pierre Levaray. Article paru le jeudi 15 juin 2006

VÉOLIA S’ÉCLATE AU SÉNÉGAL

"Consacré début juin par la « semaine du développement durable »,l’art de maquiller le pillage des ressources en bonne action se répand. Exemple au Sénégal, où Véolia (ex-Vivendi) fait main basse humanitaire sur le marché de l’assainissement de l’eau. Enquête.
COUPURES D’EAU et d’électricité pourrissent la vie des Dakarois. Dans la capitale sénégalaise, on l’a mauvaise contre la gestion des régies publiques et la vétusté des installations. Heureusement,l’ambassade de France a de quoi (…) "[...]
Par par Marie Bové. Article paru le jeudi 15 juin 2006

MEDEF : NOTRE DEFAITE SONNE LE GLAS DE LEUR VICTOIRE !

"À la manifestation du réseau « mayday » à Paris, le 1er Mai, un tract passait de main en main. Daté du 8 avril et signé Medef « canal téléologique », ce texte fumant a en fait été écrit par un groupe de précaires erroristes. Refusé par Libération, le « communiqué » a fait le tour des cinq mille manifestants de Pigalle pendant que résonnaient les mots d’ordre : « Le plein emploi ne passera plus par moi » et « Nous voulons des emplois fictifs et des logements de fonction ! ». On y a vu aussi (…)"[...]
Par . Article paru le lundi 15 mai 2006

PUTAIN D’USINE : ON FERME !

"On va pas pleurer sur les usines qui ferment, surtout quand elles produisent des engrais. Mais pas de quoi se réjouir non plus de l’énième plan social qui frappe les ouvriers de Grande Paroisse, filiale de Total : ceux qui partent ne savent pas où, ceux qui restent vont marner plus dur. Notre correspondant à l’usine raconte.
ÇA Y EST, ÇA RECOMMENCE. Après le dernier plan de suppressions d’emplois du 31 décembre dernier (deux cent quinze départs, soit un tiers de l’effectif), il ne nous aura (…) "[...]
Par par Jean-Pierre Levaray. Article paru le samedi 15 avril 2006

LES CAHIERS DE BALOUA

"Quand il était gamin, au Maroc, Baloua Aït Baloua passait ses soirées à remplir des cahiers à spirales de phrases en français minutieusement calligraphiées. Il aimait l’écriture et rêvait de faire des études. Mais la pauvreté ne lui en a pas laissé l’occasion. À 16 ans, il quitte école et village pour aller au chagrin dans une société agricole près de Meknès. Dix ans plus tard, en 1982, il émigre vers la France avec en poche un contrat de l’Office des migrations internationales (OMI). (…)"[...]
Par par Olivier Cyran. Article paru le mercredi 15 mars 2006

CHOISIR SON JETABLE

"Autrefois, les entreprises importaient de la main-d’oeuvre étrangère pour bâtir des super-marchés, des autoroutes et des tours HLM. Le plein de béton ayant été fait, et les pue-la-sueur devenus inutiles rangés avec leurs gosses dans ces mêmes tours qu’il s’agit à présent de détruire, les fédérations patronales veulent de la viande fraîche et hautement diplômée sachant programmer des jeux vidéo, shampouiner des chihuahuas et élaborer des crèmes anti rides. C’est ce que Villepin appelle « (…)"[...]
Par par Olivier Cyran. Article paru le mercredi 15 février 2006

MALI : LA PRIVATISATION TOMBE À L’EAU

"Privatisez-moi tout ça ! Telle est l’injonction de la Banque Mondiale et du Fonds monétaire international aux pays gravissant le périlleux chemin du progrès. En 2000, le Mali cédait sa gestion de l’eau et de l’électricité à un consortium dirigé par Bouygues et sa filiale Saur International, en échange d’une ristourne sur la dette du pays. Le bétonneur avait promis, juré craché, qu’il développerait les réseaux d’eau et d’électricité, tout en garantissant la baisse des tarifs.
Résultats : les (…) "[...]
Par par François Maliet. Article paru le dimanche 15 janvier 2006

LES PATRONS SONT FORMIDABLES

"Ils ont l’air d’avoir inventé la pilule du bonheur. Ils sourient tellement qu’on a l’impression que leurs visages vont se craqueler comme de l’argile sèche. Ils ont à la bouche plein de mots humidifiants : « désir », « plaisir », « satisfaction », « travail »… Eux, ce sont les responsables du Medef des Bouches-du-Rhône. Le 9 septembre, ils tenaient leur université d’été à la faculté de Luminy, sur un thème qui ventile l’air du temps : « Le bonheur est-il aussi dans l’entreprise ? » Deux (…)"[...]
Par . Article paru le jeudi 15 septembre 2005

PATRON KAMIKAZE

"Les amours chiennes de Carrefour avec les quartiers Nord de Marseille n’ont pas de borne. L’inspection du travail ayant rendu un avis défavorable au licenciement de Momo Bedouche, délégué syndical emprisonné puis mis à pied (lire CQFD n° 18 et 23), la multinationale a dû le réintégrer à son poste. Mais un autre conflit vient d’éclater : les employés chargés de l’entretien de la galerie marchande et du parking sont en grève depuis le 22 août.
100 % de grévistes ! Et que demandent ces (…) "[...]
Par par Nicolas Arraitz. Article paru le jeudi 15 septembre 2005

PARIS 2012 : LA GAGNE OLYMPIQUE

"« Pierre de Coubertin avait tort quand il disait que l’important c’est de participer, car l’important, c’est de gagner ! », haranguait en février le marchand d’armes Arnaud Lagardère, président du « Club des entreprises Paris 2012 ». Gagner, oui : de l’argent. Pour convaincre le Comité olympique international de faire le bon choix en juillet prochain, un essaim de grosses fortunes bourdonne sur la capitale des gagnants. Luc Besson est en train de tourner un clip à la gloire de la (…)"[...]
Par par Mathieu Bouchard. Article paru le dimanche 15 mai 2005

ANTHOLOGIE DES EPAVES DOREES

"ANTHOLOGIE ACCOMPAGNANT L’ATRICLE AU CARREFOUR DES FEODALITES
« Le 20 avril, Carrefour avait annoncé que son ancien PDG, évincé en février dernier en raison des mauvais résultats du groupe, toucherait 29 millions d’euros de compléments de retraite, en plus de ses indemnités de départ (plus de neuf millions d’euros), ce qui aboutirait au chiffre de 38 millions d’euros. Pour Daniel Bernard, il y a eu, dans cette affaire, “la stricte application des conditions existantes (…) "[...]
Par . Article paru le dimanche 15 mai 2005

PAS NETTE ATTITUDE

"Volant au secours du lobby de l’industrie musicale, le ministère de la Culture organise des seminaires anti « peer-to-peer » et prononce à un demi-million d’exemplaires un éloge de l’usage commercial de la musique à l’intention des d”jeuns, le « Guide de la net attitude ». Manière d’échauffement avant le vote d’une loi, prévu avant l’été, qui renforcera les sanctions contre les usagers de la culture non-tarifée. Jeanne, octogénaire et néanmoins internaute, a envoyé à ce sujet une (…)"[...]
Par par Jeanne Doe. Article paru le dimanche 15 mai 2005

UN CHEQUE EN BLANC POUR LES NEGRIERS

"Pour les exploitants agricoles des Bouches-du-Rhône, la compétitivité exige de recourir massivement à une main-d’œuvre étrangère non déclarée. La justice vient de condamner deux d’entre eux à une ridicule amende : on a le droit de faire trimer le sans-papiers, à condition que celui-ci reste bien caché.
Ce n’est pas tous les jours que les exploitants agricoles des Bouches-du-Rhône se voient traînés en justice pour avoir fait bosser au noir de la main-d’œuvre étrangère. Le 2 février, ils (…) "[...]
Par par Hervé Gouyer. Article paru le vendredi 18 février 2005

LES TONTONS MACOUTES DE « PAPA NOËL »

"Pour s’accrocher au pouvoir, Gaston Flosse n’utilise pas que l’argent et l’amitié de Chirac (pléonasme). Il se sert aussi du Groupe d’intervention de Polynésie, une milice chargée de ses basses œuvres. Filatures, écoutes téléphoniques, traquenards en bas résille, destructions d’archives… L’histoire vaut son pesant de république.
On raconte qu’en juin dernier, quelques jours avant la prise de fonction de l’indépendantiste Oscar Temaru, une épaisse fumée noire se dégageait des jardins de (…) "[...]
Par par Olivier Cyran. Article paru le lundi 15 novembre 2004

LÀ-BAS SI J’EN SORS (TEXTE COMPLET)

"Le 4 octobre dernier, comme en chaque début de mois, Daniel Mermet recevait les gens du Monde diplomatique. Comme d’habitude, l’icône radiophonique de la gauche critique s’est livrée avec eux à de passionnantes critiques de gauche, disons-le sans ironie, car les espaces ouverts à la contestation sont rares sur France Inter. Sanctuaire étanche à la mélasse libérale, « Là-bas si j’y suis » est bel et bien la seule émission de service « public » à offrir un micro à ceux que les médias écartent (…)"[...]
Par par Olivier Cyran. Article paru le vendredi 15 octobre 2004

LÀ-BAS SI J’EN SORS

"Le 4 octobre dernier, comme en chaque début de mois, Daniel Mermet recevait les gens du Monde diplomatique. Comme d’habitude, l’icône radiophonique de la gauche critique s’est livrée avec eux à de passionnantes critiques de gauche, disons-le sans ironie, car les espaces ouverts à la contestation sont rares sur France Inter. Sanctuaire étanche à la mélasse libérale, « Là-bas si j’y suis » est bel et bien la seule émission de service « public » à offrir un micro à ceux que les médias écartent (…)"[...]
Par par Olivier Cyran. Article paru le vendredi 15 octobre 2004

LA MAFIA DU BTP SE CACHE POUR ENGRAISSER

"C’est Alain Juppé qui l’a dit : au 15 septembre, la première tranche du tramway de Bordeaux devait être opérationnelle « à 95 % ». Alors que les pannes s’accumulent, on a voulu savoir à qui profitait au juste ce chantier à 6,5 milliards : aux chômeurs et à l’industrie locale, comme le martèlent les dirigeants, ou aux géants du BTP, repris de justice abrités derrière leurs filiales. La plus têtue de nos chômeuses a mené l’enquête.
Le chantier du tramway de Bordeaux, qui a englouti 6,5 (…) "[...]
Par par Grite Lammane. Article paru le mercredi 15 septembre 2004

« Dégueulasserie »

"Dans le fond, Philippe Val est un idéaliste. Il vit dans un monde où le dirlo du Nouvel Obs est une grande conscience de gauche, où le directeur d’antenne de France Inter est un rempart à la barbarie, où avoir son anneau de serviette à la Brasserie Lipp est un raffinement digne des Lumières. Dans le monde enchanté de Philippe Val, il n’y a pas de rapports de forces, d’espaces de liberté chèrement acquis, de dominants et de dominés. Il n’y a que des protectorats et des faits du prince. (…)"[...]
Par par Olivier Cyran. Article paru le jeudi 15 janvier 2004

Sauvons le soldat Mermet !

"Blasphème, sacrilège, crime de lèse-maître à penser : l’article paru le mois dernier dans nos colonnes sur Daniel Mermet (« T’en baves là-bas si j’y suis ») a révulsé bon nombre de lecteurs. Isabelle donne le ton : « Etre catégorique comme ça, y’a que Minute qui peut rivaliser ». Forcément. Dans un monde divisé entre bons et méchants, le bon qui critique un bon devient méchant à son tour, ou alors tout s’écroule. Pour que tienne l’édifice, il faut donc déconsidérer quiconque ose mettre en (…)"[...]
Par par Le bouledogue rouge. Article paru le jeudi 15 janvier 2004

T’en baves là-bas si j’y suis

"L’émission « Là-bas si j’y suis », sur France-Inter, est un bol d’oxygène pour des milliers d’auditeurs en quête d’information non lyophilisée. A tel point que son animateur, Daniel Mermet, est devenu une icône pour une grande partie la gauche critique. Mais c’est aussi un taulier redoutable et redouté qui maltraite ses secrétaires et exploite ses pigistes. Embarrassant.
Il y a des choses qu’on n’a pas envie de savoir. Des choses pas belles dont on voudrait laisser le monopole aux patrons (…) "[...]
Par par La Rédaction. Article paru le lundi 15 décembre 2003

Quand l’élu au pouvoir protège l’abus de pouvoir

"Le responsable en recrutement de la mairie de Blagnac proposait à de jeunes postulantes de poser nues. Poursuivi par une mineure, il a obtenu sur le champ la haute protection de son employeur, maire et vice-président du Conseil général. Entre chefs, il faut être solidaire.
Nous sommes à Blagnac, en banlieue toulousaine, ville dévolue à l’aéronautique et au gros porteur A380. En août 2000, Roxane, jolie fille de 17 ans, cherche à financer ses études avec un job d’été. Elle adresse une (…) "[...]
Par par Eric Dourel. Article paru le samedi 15 novembre 2003

PRENDS TON USINE ET CASSE-TOI

"Fin août, le directeur de Flodor, Vimo Madéri, déménageait en douce le matériel de son usine de Péronne, en Picardie. Surpis en flagrant délit par ses ouvriers, le fabricant italien de chips devenait aussitôt un symbole de l’indélicatesse patronale. Médias et élus en tête, un torrent d’indignation se répandait sur la région et le pays. Flodor n’est pourtant qu’un cas parmi d’autres, l’énième avatar d’une pratique bien rodée de casse industrielle. Qui, elle, ne choque personne.
Pauvre Vimo ! (…) "[...]
Par par François Ruffin. Article paru le mercredi 15 octobre 2003

GOOD YEAR : « SI T’ES PAS CONTENT, DEHORS ! »

"L’image d’un bonheur simple : une fin d’après-midi de septembre, brise fraîche et soleil timide. Un carré de gazon au bout d’une ruelle calme. Ses fillettes qui courent entre les chaises de jardin, se réfugient sur ses genoux, l’accablent de bisous. Son boulot, chez Good Year, est à l’image de ce monde-ci, mais en négatif : ni lumière, ni calme, ni douceur. « L’image de la boîte américaine, le progrès, la technologie, ça me fait rire. » C’est dit sans révolte, d’une voix lente, rentrée. « (…)"[...]
Par par François Ruffin. Article paru le mercredi 15 octobre 2003

SALARIÉS EN DÉFORMATION CONTINUE

"« Un accord historique »… Du gouvernement aux confédérations syndicales, du Medef aux médias, un même chant de gloire résonne sur toutes les glottes depuis la signature, par les « partenaires sociaux » (l’expression n’a jamais été aussi appropriée), de l’accord national du 20 septembre 2003 sur la formation professionnelle continue. On est loin de l’agitation sociale du printemps dernier. Loin aussi de la rentrée chaude promise alors par les syndicats. L’heure est au « compromis » avec la (…)"[...]
Par par Frédéric Neyrat. Article paru le mercredi 15 octobre 2003

UNE COUPE TRÈS « POPULAIRE »

"Marseille n’est pas la seule à convoiter les mirobolantes « retombées » de la Coupe : Lisbonne et Valence restent également sur les rangs. Toutes se livrent à une danse du ventre effrénée autour de la société America Cup Management (ACM), mandatée par la Société Nautique de Genève pour choisir la ville qui accueillera la prochaine édition, en 2007, de cette course pour grosses fortunes en anoraks. Aussi loufoque que cela paraisse, elle aurait normalement dû avoir lieu en Suisse, puisque (…)"[...]
Par . Article paru le lundi 15 septembre 2003

QUAND LA CGT RIVALISE AVEC LE BARON SEILLIÈRE

"Après l’annonce le 10 septembre d’un plan d’austérité à la SNCF (gel de deux mille embauches), la CGT a vivement protesté. Mais au Comité central d’entreprise de la boîte publique, elle tient un discours rigoureusement inverse. Normal : là, c’est elle la patronne. Une pure et dure, du genre impitoyable avec ses salariés grévistes.
Du 24 juin au 31 août, le personnel des centres de vacances du Comité central d’entreprise (CCE) de la SNCF était en grève tournante pour réclamer une hausse des (…) "[...]
Par par Fred Michel. Article paru le lundi 15 septembre 2003

POLICE PARTOUT SAUF CONTRE LES PATRONS

"Après celles des fonctionnaires, des intermittents du spectacle, des chômeurs et des Rmistes, la droite veut la peau des inspecteurs du travail. Un projet de loi a été déposé par quatre-vingt députés qui vise à laminer leur indépendance et à les transformer en marionnettes.
Mille deux cents cinquante agents de contrôle pour quinze millions de salariés. Les effectifs de l’inspection du travail ont déjà beau être minables, c’est encore trop pour la droite, qui veut virer ce petit caillou de (…) "[...]
Par par Marie Nennès. Article paru le lundi 15 septembre 2003

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |