Accueil
afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme
Les articles sur le thème : Science contre capital




Articles

PRINTEMPS SILENCIEUX

"Guy Marigot a le bourdon. Paysan-apiculteur en Camargue et en Cévennes, il ne décolère pas contre « la connerie humaine » qui, en décimant les abeilles, travaille à l’avancée d’un désert beaucoup plus sinistre et radical que le Sahara. Voilà un coup de gueule bien charpenté."[...]
Par par Nicolas Arraitz. Article paru le jeudi 24 juin 2010

ÉLOGE DU FAUX

"Qui est Claude Allègre ? Galilée, symbole du scientifique martyrisé par une idéologie ? Ou Lyssenko, obscur agronome stalinien qui se piquait de réécrire la génétique « bourgeoise » de Mendel. Notre Allègre à nous, septuagénaire rondouillard, a décidé de se payer la tronche des climatologues qui annoncent le réchauffement catastrophique de la planète du fait des activités humaines. Ce qui lui déplait, c’est que les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur (…)"[...]
Par par Arthur. Article paru le jeudi 24 juin 2010

FIÈVRE VACCINALE AU SOMMET DE L’ÉTAT

"Étymologiquement, le préfixe cata introduit la présence de menaces, qui, aujourd’hui, sont devenues fonds de commerce des pouvoirs et mode de gestion des populations. Il y a la catastrophe alimentaire à laquelle les OGM sont l’unique réponse. Il y a les cataclysmes météorologiques combattus à coups d’interdiction de fumer et de tri « citoyen » des déchets ménagers. Il y a maintenant la catarrhale, maladie touchant les élevages ovins et bovins et contre laquelle, par décision ministérielle, les paysans se voient obligés de vacciner leur troupeau. Mais nombre d’éleveurs ne sont pas tombés en catalepsie. En attendant les catapultes ?"[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le mercredi 21 avril 2010

LES SANS-POUVOIRS CONTRE LA TECHNO-DICTATURE

"« Les 3 millions d’euros qu’a coûté la campagne de la Commission nationale du débat public [CNDP] sur les nanotechnologies ont assuré une belle publicité à la critique des nano, et plus généralement de la technologie. C’est ce qu’on pourrait appeler un hold-up ! », se gausse Pièces et Main-d’oeuvre (PMO) [2], collectif d’anonymes qui s’oppose depuis une dizaine d’années à la « tyrannie technologique ». Dix-sept réunions publiques avaient été programmées par le gouvernement, entre le 15 octobre et le 23 février à travers la France, afin de simuler une « discussion citoyenne » destinée à entériner des décisions déjà prises par les pouvoirs technocratiques, industriels et politiques. Neuf auront été purement et simplement annulées sous les lazzis d’opposants dénonçant une opération « d’acceptabilité » et une manipulation d’opinion. En s’attaquant aux nanotechnologies –dont l’objectif est de créer des machines d’une taille inférieure à celle d’une cellule–, aux RFID –ces puces sans contacts permettant traçabilité et fichage–, et à toute la gamme des technologies productrices d’un monde sans humains, les opposants anti-techno ont élaboré une critique qui commence à être entendue par un grand nombre de personnes, dans le même temps où elle suscite inquiétude, sinon effroi, dans les milieux techno-scientistes. Dans une ruelle sombre d’une ville innommable, CQFD a croisé quelques-uns de ces guérilleros de l’enquête-critique. Entretien."[...]
Par par Gilles Lucas, Raúl Guillén. Article paru le mercredi 21 avril 2010

CHERCHEUR DE DÉBAT

"Éparpillées de par l’Hexagone, les réunions publiques sur les technologies de l’infiniment petit ne sont que badigeon « démocratique » sur un « progrès » totalitaire. La preuve ? Tentez donc de dénicher le débat organisé dans votre ville ce soir ! Pas si simple…"[...]
Par par Simon Duteil. Article paru le mardi 23 mars 2010

ROBIN DES BANQUES EST PARTOUT !

"Sorti de prison et délivré pour un temps de ses activités au sein du collectif Podem viure sense capitalisme , Enric Duran a franchi les Pyrénées pour venir parler d’insoumission bancaire dans l’Hexagone. Hôte de sa première étape, à CQFD, on n’était pas peu fiers.
ANS SES INTERVENTIONS publiques en Espagne, où ses méfaits sont mieux connus et où un livre les raconte même par le menu, Enric Duran n’a pas l’habitude de s’étendre sur les détails de son (…) "[...]
Par par Nicolas Arraitz, Raúl Guillén. Article paru le lundi 22 mars 2010

NO NANO DÉBAT

"À Grenoble, le 1er décembre, le 8e débat public sur les nanotechnologies a été saboté par des opposants persuadés qu’il était plié d’avance. Selon eux, ce n’est pas en investissant du gros fric dans l’infiniment petit qu’on trouvera une solution à l’aliénation moderne.Bien au contraire."[...]
Par par Raúl Guillén. Article paru le dimanche 17 janvier 2010

LA VRAIE VIE D’UN FAUSSAIRE

"Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale… Aide à l’émigration illégale de rescapés des camps nazis désirant rallier la Palestine… Appui au FLN algérien… Coups de main aux anticolonialistes angolais, guinéens, sud-africains… Soutien aux opposants à Franco, Salazar et autres colonels grecs à la fin des années soixante… Formation d’apprentis en falsification et fabrication de faux papiers, juste avant de cesser toute activité clandestine… Teinturier, photographe, chimiste, pacifiste, homme de l’ombre, Adolfo Kaminsky aura, pendant trois décennies, fabriqué faux papiers, faux timbres, fausses monnaies, faux documents officiels en tout genre. Par solidarité avec des mouvements de résistance – et eux seuls –, sans en avoir jamais tiré le moindre profit personnel. Rencontre avec l’artiste et Sarah, sa fille, qui vient de publier une autobiographie de ce père « dont elle est si fière »."[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le mercredi 16 décembre 2009

NANO À RONGER

"Tout est prêt pour lancer le grand marché des nanotechnologies,mais il reste à convaincre la population de leur innocuité.Pour cela, il suffit de l’inviter à s’épancher lors d’un bon gros débat public. Les réticents finiront bien par se convertir. À moins que…
N CE 26 JANVIER 2006, à la fac d’Aix-en-Provence, tout était au poil pour la soirée d’ouverture de la série de débats publics relatifs à l’implantation à Cadarache (Bouches-du- Rhône) du réacteur (…) "[...]
Par par François Maliet. Article paru le mardi 17 novembre 2009

PAR ICI LA SORTIE ?

"« Tandis que tous les responsables officiels se penchent au chevet de l’économie agonisante, la véritable crise n’est donc pas économique mais dans l’hésitation désormais générale à passer à autre chose, quand il faut racler en nous le peu de ce qui reste de vivant, pour l’échanger encore et recommencer la même chose. […] La situation est paradoxale car, ou bien l’économie s’effondre, rendant par là obsolètes les quelques timides (…)"[...]
Par par Anatole Istria. Article paru le jeudi 10 septembre 2009

CROISADE CONTRE LES MUTANTS

"Sous la pression de l’opinion, la transgenèse a été réglementée par l’Union européenne. Qu’à cela ne tienne : les industriels de l’agro-alimentaire réactivent la mutagenèse, et font ainsi entrer les honnis OGM par la fenêtre. Face à cette nouvelle arnaque, quelle riposte ?
[ ; ]
T MAINTENANT, les OGM clandestins ! Le 20 mai, deux cents manifestants, dont un certain nombre illuminés par leur rôle citoyen, ont convergé vers la zone industrielle de Bollène (Vaucluse), (…) "[...]
Par par Jean-Claude Leyraud. Article paru le lundi 15 juin 2009

JE MONTE EN L’AIR

"En ces temps d’explosion du chômage et d’obligation à changer constamment de type de boulot, Patrick, monte-en-l’air professionnel, a livré à CQFD sa confiance dans la pérennité d’une activité aussi vieille que la propriété privée. Et aujourd’hui plus que jamais, pleine d’avenir.
QFD : « Travaillez plus pour gagner plus », c’est ce qui nous a été seriné juste avant que tout se fissure. Toi, on ne peut pas dire que tu as chômé !
Patrick : (…) "[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le jeudi 16 avril 2009

FAITES DE VOTRE VIE UNE AFFAIRE

"Dans ce monde où le capital apparaît toujours plus comme une puissance sociale dont les individus sont les fonctionnaires,même les agriculteurs font à leur tour l’expérience du pseudo-travail, de ce travail fictif qui consiste à gérer le labeur d’autrui.
PATRICK, VITICULTEUR BIO, ne met jamais les pieds dans ses vignes, il a des salariés pour ça. « Ils font bien quelques conneries,mais je ne peux pas être toujours dans leur dos pour les surveiller, l’important c’est (…) "[...]
Par par Jean-Claude Leyraud. Article paru le mardi 15 juillet 2008

LE BAL DES FAUX-CULS

"Diffusé sur Arte peu avant la session parlementaire consacrée au vote de la loi OGM, le documentaire de Marie-Monique Robin, Le Monde selon Monsanto, est en train de casser la baraque. Il révèle les méthodes du leader mondial de l’OGM pour imprimer sa marque sur la face du monde.
LE 15 AVRIL DERNIER, un public très large et très concerné, CQFD en prime, est venu assister à la projection du Monde selon Monsanto organisée par Greenpeace Marseille. La réalisatrice poursuit un tour de (…) "[...]
Par par Iffik Le Guen. Article paru le jeudi 15 mai 2008

La névrose du proprio

"Comme nous l’avons expliqué le mois dernier, il y a fort à parier que si nous recevons un jour la visite d’extraterrestres, c’est qu’ils auront réussi à convertir leur moyen de transport - soucoupe, ovni, charter spatial… - en un écosystème-berceau apte à perdurer durant leur long trajet jusqu’à la Terre. Un tel exploit suppose que nos voyageurs de l’espace maîtrisent non seulement les lois de l’écologie et de l’énergie, mais aussi les principes de l’organisation collective, (…)"[...]
Par par Gaïapolis. Article paru le jeudi 15 janvier 2004

De l’instinct de propriété chez les extraterrestres

"Y a-t-il d’autres vies dans l’univers ? Et dans quelles conditions a-t-elle des chances d’émerger ? Partons déjà de celle qui existe sur Terre : c’est Darwin, au XIXe siècle, qui a démontré l’origine commune de toutes les espèces, y compris l’animal humain, fût-il fabiusien. Bien que cette démonstration lui ait valu les foudres des animaux à calotte d’Angleterre, soucieux de conserver leur capital-création-du-monde, les paléontologues ont, depuis, prouvé que Darwin avait raison. Ils ont en (…)"[...]
Par par Gaïapolis. Article paru le lundi 15 décembre 2003

Equateur, l’autre guerre du pétrole

"Equateur, 2001. Un nouvel oléoduc du nom d’OCP (Oleoducto de Crudos Pesados) doit traverser 500 km d’Amazonie. Une décision prise par un consortium euro-américain comprenant l’énergie et la finance : Occidental Petroleum, Keer MacGee et Citybank pour les Etats-Unis ; Alberta Energy (Canada) ; Techint & Perez Cie (Argentine) ; AGIP et Banco del laboro (Italie) ; Repsol et BBVA (Espagne) ; enfin Westlbank (Allemagne). 80 % du pétrole va au coeur automobile de l’Empire du Bien.
Or, sur son (…) "[...]
Par par Gaïapolis. Article paru le samedi 15 novembre 2003

LES « NÉOS-HOBOS »

"Dans l’Amérique en crise des années 30, on les appelait des « hobos » : chômeurs errants à la recherche de petits boulots, fuyant la misère et la trique. Dans l’Europe d’aujourd’hui, on les appelle des sans-papiers. Le parcours est le même, seul le vocabulaire a changé. Ce court-circuit de l’histoire est particulièrement visible à Marseille, étape obligée sur l’axe Espagne-Italie, où les arrestations dans les trains sont quotidiennes. Quand ils sont emmenés au centre d’Arenc en vue de leur (…)"[...]
Par par Jackie Cruz. Article paru le mercredi 15 octobre 2003

CRIME À L’EAU OXYGÉNÉE

"Après « Le froid a tué des sans-abri », voici « La canicule tue les plus fragiles ». Ou comment ceux qui prétendent régenter la planète tentent de se défausser, avec la complicité bavarde des médias et silencieuse des scientifiques d’Etat, des dizaines de milliers de morts que l’on ramasse hiver comme été sur cette planète politiquement et socialement inepte, et climatiquement, écologiquement et économiquement asphyxiée. La révolution industrielle des deux derniers siècles et notre appétit (…)"[...]
Par par Gaïapolis. Article paru le lundi 15 septembre 2003

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |