Accueil
afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme
Les articles sur le thème : A l’arrach’




Articles

Guerres US : la facture flambe

"UPARAVANT, la « bonne guerre » était un remède réputé lutter contre l’avachissement de la jeunesse ou terrasser les crises économiques. C’est ainsi que la guerre de 39-45 mit fin à la Grande Dépression des années 1930, ouvrant la voie à trois décennies de croissance. Est-ce que d’autres bains de sang pourraient nous remettre sur le chemin de la prospérité ? Pour Joseph Stiglitz (prix Nobel d’économie 2001) et Linda Bilmes (enseignante à l’université (…)"[...]
Par par Georges Broussaille. Article paru le jeudi 11 novembre 2010

CANADA : L’ARMEE SQUATTE LA RECRE

"AU CANADA, l’ogre militariste a besoin de chair fraîche pour faire la guerre en Afghanistan. En 2006, l’armée a lancé sa plus grosse campagne de recrutement depuis la seconde boucherie mondiale, avec l’espoir d’augmenter ses effectifs de 20 % en cinq ans. Quand il faut remplir sa besace de recrues, le braconnage dans les classes et les cours de récré est un grand classique. Le gibier enfantin et adolescent est plus facile à piéger, moins capable de se défendre, (…)"[...]
Par par Georges Broussaille. Article paru le mercredi 13 octobre 2010

LES BRÈVES DU N°74

"

UN GRAND CHÊNE QU’ON ABAT
La rédaction de CQFD tient à exprimer sa douleur, avec Charles Pasqua et le président Ben Ali, à l’occasion de la disparition de leur ami Philippe Séguin. Elle tient à s’associer au torrent d’hommages déversé dans la presse qui, par décence,s’abstient de toute distance critique vis-à-vis du grand et gros homme décédé. Nous partageons également la peine de « la grande famille du football français qui pleure l’un des siens ».

NOUVELLE VICTOIRE DE L’ANTIFRANCE
Sarkozy voulait sauver le monde à Copenhague. Raté. Qu’à cela ne tienne, la France va fourguer de l’EPR à la planète – car le nucléaire, c’est entendu, il n’y a rien de mieux au rayon énergie garantie sans réchauffement climatique. Nouveau fiasco. Fin décembre, en effet, les Sud-Coréens (et non les Nord-Coréens comme l’avait d’abord annoncé Libé, ce qui avait quand même de la gueule), fin décembre donc, la dream team hexagonale (le consortium EDF,GDF Suez, Areva, Total) s’est fait souffler un mégacontrat pour la construction de quatre centrales nucléaires aux Émirats arabes unis : 27,7milliards d’euros de manque à gagner, c’est pas la taxe carbone qui va nous les ramener…

ON TIRAIT LE SUD
Deux immigrés grièvement blessés à coups de barre de fer, vendredi 8 janvier, à Rosarno,en Calabre ; cinq autres volontairement renversés par des voitures ; deux touchés aux jambes par des tirs de fusil de chasse. Ce qui ressemble fort au pogrom d’El Ejido (Andalousie) en février 2001, survient au lendemain d’affrontements entre la police et des ouvriers agricoles africains. La plupart sans papiers, ceux-ci avaient incendié des véhicules et brisé des vitrines pour protester contre des agressions au fusil à air comprimé. Le chef de la police italienne a dépéché des renforts sur place pour « assurer un meilleur contrôle du territoire et garantir la sérénité à toute la population présente ». Et si plutôt, en piratant la télé locale, quelqu’un y diffusait Spartacus ?

FROID
Premier effet de la tragique disparition de Philippe Séguin : la neige froide qui tombe en hiver quand ce n’est pas l’été a recouvert de son grand manteau blanc la France souveraine et éternelle. « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », comme disait l’autre.

"[...]
Par . Article paru le dimanche 17 janvier 2010

LES BRÈVES DU N°72

"LES ÉBATS NATIONAUX DE L’IDENTITÉ
À Trébivan, dans les Côtes-d’Armor, le torchon a failli brûler. Yann et Marilyn se sont procuré un bouc pour l’introduire gentiment auprès des quelques chèvres qu’ils élèvent. Mais un voisin revêche trépigne. Il ne supporte pas l’odeur de l’animal barbichu, particulièrement en période de rut (celui du bouc). Aux remarques chagrines succèdent les menaces. Des habitants du village signent une pétition pour soutenir le mâle (…) "[...]
Par . Article paru le mercredi 16 décembre 2009

LES BRÈVES DU N°73

"

BANLIEUE-VERSAIRE
En 2005, les quartiers français « s’embrasaient », comme dirent les journaux. Quatre ans et un plan-plan banlieue plus tard, le rapport annuel de l’Observatoire des zones urbaines sensibles, remis au gouvernement le 30 novembre dernier, est catégorique : la pauvreté et le chômage se portent bien – merci – dans les 751 quartiers objets de l’étude publique. Dans ces « zones », un tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté (908 euros par mois), contre 12% en moyenne sur l’ensemble du territoire, et « un jeune des quartiers sensibles sur quatre est au chômage ou en inactivité, contre un jeune sur huit dans les autres quartiers des mêmes agglomérations ». Voilà qui mériterait d’allumer quelques bagnoles sur le gâteau pour fêter ça.

BRAS CASSÉS
À Rennes, la BAC aura tout tenté pour faire baisser les chiffres du chômage… à grands coups de matraque et de lacrymo. La préfecture avait interdit la manif de chômeurs du 5 décembre sous prétexte de non-déclaration. Les 500 manifestants voulurent rallier la Maison des associations, mais le comité d’accueil policier l’entendait autrement. Résultat : traumatismes crâniens et gardes à vue pour quatre dangereux oisifs (procès le 18 janvier). Ça commence à faire beaucoup dans le coin,dénoncent les Chômeurs et précaires en lutte, après « le blocus policier de Brest » lors du passage de Fillon, la fermeture de tous les Pôles emploi de Quimper à l’annonce d’un rassemblement ou la répression du mouvement lycéen à Nantes. Ça commence à bien faire…

COUVRE-VIEUX
« La police n’a interpellé aucun enfant durant la nuit de vendredi à samedi, première nuit d’application du couvrefeu pour les mineurs de moins de 13 ans non-accompagnés, a-t-on appris auprès de la mairie [de Nice] samedi matin » (d’après une dépêche du 5 décembre). « Circulant après minuit, deux journalistes de l’AFP n’ont pu voir aucun enfant et pas beaucoup d’adultes dans les rues froides et quasi désertées du centre-ville. » Pauvre Estrosi, si même l’AFP fait du mauvais esprit…

S’IL FAUT RÂLER
On s’en doutait un peu : SFR ne kiffe pas l’autogestion, même hors forfait. La boîte de télécom poursuit le syndicat SUD de son service clients pour non-respect des valeurs républicaines. En effet, dans ses statuts, le syndicat rêve tout haut de socialisme autogestionnaire, ce qui « remet en cause le droit de propriété et la liberté d’entreprendre ». Le tribunal d’instance de Longjumeau (Essonne) statuera le 22 janvier sur la requête de SFR, qui prétend ainsi faire annuler l’élection d’un délégué syndical. Tremblons : une loi de 2008 recadre les règles de représentativité, ne limitant pas les valeurs républicaines au seul bloc constitutionnel. Le rapporteur UMP estimait que le respect de la propriété privée en fait partie. Choisis ton camp, monsieur le juge.

R.A.S.
En 2006, après une visite en France, Gil Álvaro Robles, commissaire européen aux droits de l’homme, déclarait ne jamais avoir vu de conditions de garde à vue aussi « affreuses, sauf peut-être en Moldavie ». Mi-novembre, après avoir été retenue huit heures au poste de Meaux, une avocate confirme : « Quand on entre dans un commissariat, il n’y a plus de respect basique de la personne. » Mais « je n’ai pas été informé de traitements inhumains et dégradants », s’offusque le procureur général près la cour d’appel, Laurent Le Mesle, ex-conseiller de Chirac et ex-directeur de cabinet de moult gardes des Sceaux. La preuve, aurait-il pu ajouter, même la Commission nationale de déontologie de la sécurité va disparaître. On entend déjà les crises de fou rire dans les salles de garde.

ÉCHEC AUX FOUS
Dans Le Monde du 3 décembre,les « dix de Tarnac » annoncent qu’ils ne se présenteront plus au contrôle judiciaire auquel ils sont soumis depuis près d’un an pour avoir possédé une lampe frontale, un horaire SNCF et quelques tiges de fer à béton. Selon l’article 141-2 du Code de procédure pénale, un tel geste doit entraîner un retour vite fait bien fait à la case placard : ce qui enfoncerait encore un peu plus dans le ridicule la SDAT, madame le Ministre, monsieur le juge d’instruction et, par voie de conséquence, tout l’appareil d’État. À moins qu’au contraire les autorités ne choisissent de lever, par effet de jurisprudence et souci d’apaisement,tous les contrôles judiciaires que subissent à ce jour près de 30 000 personnes dans ce pays…

À J.-P. DARROUSSIN
Cher Monsieur, vous nous voyez contrits de vous rappeler par la présente que LCL, outre le fait d’être une banque, a des comportements étranges. Au mois d’août dernier, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint- Denis), des guichetiers de cette enseigne ont prévenu la maison Poulaga qu’un sombre individu de leurs clients ne semblait point posséder de papiers en règle. Le suspect se retrouva en centre de rétention. Puisque vous nous conseillez, dans la pub télé que vous avez tournée pour LCL et qui est diffusée actuellement, de demander « plus, plus, à [notre] argent », nous vous invitons, à notre tour, et en souvenir de votre brillante interprétation dans le film L’Argent fait le bonheur, à faire « plus, plus » gaffe à qui sont vos employeurs. Bien cordialement.

LES ÉTRANGLEURS SONT PARMI NOUS
Les fourgons de police ne sont pas des lieux très sûrs. Après les morts douteuses de Sydney Mamoka (Tourcoing,1998), Lamine Dieng (Paris XXe,2007), Hakim Ajimi (Grasse, 2008), Ali Ziri (Aubervilliers, juin 2009 – voir CQFD n°71), Mohamed Boukrourou, le jeudi 12 novembre à Valentigney, et Hakim Djelassi le 26 novembre à Lille, les « affaires délicates » –dixit la juge d’instruction dans le cas Boukrourou– prolifèrent. Dans chaque cas, une méthode identique d’interpellation, la clef d’étranglement : un condé étrangle la personne plaquée au sol, pendant que son collègue lui comprime la cage thoracique en appuyant son genou entre les omoplates. Une pratique condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme. Mais ça, apparemment, les flics s’en cognent.

FLICS ET VOYOUS
Jusqu’en 1995, les pandores faisaient du « chiffre » en ramassant les clodos torchés dans la rue. Un vieux règlement du Code de la santé publique les autorisait à prélever sur la bête une participation aux frais de convoyage jusqu’à la cellule de dégrisement. Une somme, modeste, qui permettait d’alimenter la caisse « vin rouge-saucisson » du commico. Le vendredi 4 décembre, deux argousins se sont crus revenus à cette belle époque en dévalisant des commerçants tamouls du Xe arrondissement. Ironiquement piégés par la vidéosurveillance, ils ont été placés sous contrôle judiciaire. Quand on sait que la politique de la maison est de traiter ce genre d’affaires en interne, on peut s’étonner du zèle des autorités dans ce cas-là. À moins que cela ne résonne comme un avertissement en ces temps de revendications policières…

Brèves publiées dans CQFD N°73, décembre 2009, actuellement en kiosques.

"[...]
Par . Article paru le mardi 15 décembre 2009

PENDANT CE TEMPS-LÀ, AU BANGLADESH…

"D’ORDINAIRE, le Bangladesh est plutôt un bon client des médias. Le « pays le plus pauvre du monde », ça se bichonne ! Ses crues diluviennes, ses cyclones, ses pauvres par millions (voir « Faux Ami » de CQFD N°68 en kiosque), son travail des enfants, sa condition des femmes, son islamisme, sa corruption politique aiguë en font un parfait marronnier exotique du « voyez-comme-y-en-aqui- en-chient-pire-ailleurs », qui nous conforte finalement dans l’idée qu’on n’est pas si (…)"[...]
Par par Anatole Istria. Article paru le lundi 15 juin 2009

LES BRÈVES DU N°67

"SANS COMMENTAIRE
JT de France 2, mardi 21 avril, jour où la sous-préfecture de Compiègne a subi les foudres des ouvriers de Continental : David Pujadas : « Xavier Mathieu, on entend votre colère, mais est-ce que vous lancez un appel au calme ce soir ? » Xavier Mathieu [délégué syndical CGT Continental] : « Je lance rien du tout. J’ai pas d’appel au calme à lancer. Les gens sont en colère et la colère il faut qu’elle s’exprime. Il y a un proverbe des dernières (…) "[...]
Par . Article paru le mercredi 20 mai 2009

LES BRÈVES DU N°66

"

ON N’OUBLIE PAS
Triste anniversaire : dans la nuit du 31 mars au 1er avril 2007, au cœur d’une campagne électorale pourrie, où les borborygmes patriotards venus de droite et de gauche empoisonnaient l’air ambiant,Ibrahima Sylla, étudiant guinéen, était massacré sur la route de la cité U de Luminy, à la périphérie de Marseille. Un promeneur le retrouva lardé de coups de couteau, la tête défoncée à coups de pierre et son passeport délicatement posé sur son corps calciné.Deux ans après, l’enquête piétine. Une marche a été organisée sur les lieux du crime. Marseille, capitale européenne de la culture de l’impunité ?

INGRATITUDE
Forcément, ça fout un peu les jetons. Le « grand public » était invité par les services de l’État à débattre avec les « représentants des forces de l’ordre » sur « les libertés et la sécurité des citoyens ». C’était le 8 avril, à la Maison des syndicats de Châlons-en- Champagne. Pour préserver leurs libertés et leur sécurité, lesdits citoyens ont préféré décliner. Résultat, une petite vingtaine d’élus locaux venus se montrer dans la salle à toutes fins utiles et, sur la scène, un gros contingent de bleus de tout acabit pour assurer l’ambiance. On ne sait pas encore si les représentants de l’ordre ont engagé des poursuites pour « outrage à l’uniforme » contre la population absente.

SALES GOSSES
Les « désobéisseurs » s’accrochent. Ils sont plus de 2500 enseignants à s’être déclarés réfractaires aux mesures Darcos (notamment le fichier Base Élèves). À Paris, l’inspecteur d’académie joue au surgé tape-dur en annonçant à plusieurs d’entre eux, fin mars, une retenue sur le salaire d’avril. Retenue atteignant pour certains plus de 850 euros ! Du coup, ils cherchent une petite rallonge. Une collecte est prévue le 1er mai. Pas radins, ils claqueront le pèze ainsi engrangé pour monter une fête de soutien dans la semaine du 11 (mai, aussi).

"[...]
Par . Article paru le jeudi 16 avril 2009

LES BRÈVES DU N°64

"

BIZNESS
Deux millions de mécontents dans les rues le 29 janvier. Les syndicats disent qu’ils vont attendre le 18 février puisque le Nain à l’intention de parler avec eux. D’ici là, leurs dirigeants vont parler avec les ministres et secrétaires d’État pour préciser de quoi ils vont parler avec le Chef. Ce qui leur donnera l’occasion d’en reparler avec les ministres afin qu’ils en parlent avec les secrétaires d’État qui en parleront avec les chefs de cabinet en relation avec les responsables syndicaux. Quand on pense que des insolents affirment que l’UIMM aurait donné d’importantes sommes d’argent aux syndicats afin qu’ils garantissent la paix et la sérénité du business, on est en droit de se demander pourquoi de telles assertions se voient conjuguées au passé.

À L’ENVOYEUR
La théorie de la vitre cassée aura été depuis une dizaine d’années le pivot de la tolérance zéro. Et à juste raison ! La preuve : le 7 février, dans une cité de Villiers-le-Bel, une vingtaine de policiers appelés par un gardien d’immeuble pour une vitre brisée ont été accueillis par plusieurs dizaines de jeunes à coups d’engins incendiaires et de jets de bouteilles. Une vingtaine de flics pour une vitre brisée ! C’est vrai que la tolérance a des limites.

ULTRA-SOCIALO
Aurélie Filipetti, députée PS mosellane, estime que si le Président revenait à Gandrange, l’accueil aurait un « parfum années 70 », c’est-à-dire à coups de boulons. Et Gérard Bapt, député soc-dém de la Gironde, s’indigne des violences faites à des sans-papiers reconduits à la frontière. Hé, les socialistes, vous retournez pas, vous êtes infiltrés par l’ultra-gauche.

VIRUS DÉSARMANT
Mi-janvier, un virus informatique même pas camouflé a mis à mal les réseaux informatiques du ministère de la Défense, pour le coup sans protection. Pendant plusieurs jours, des « systèmes d’armes » auraient même été immobilisés. La chtouille électronique, y a pas plus intérieur comme ennemi !

MARTYROLOGE
Deux cadavres de plus sont venus éclabousser les chaussettes du grand Poutine. Stanislav Markerov et Anastassia Babourova ont été exécutés par un inconnu le 19 janvier en plein centre de Moscou. Le premier poursuivait devant les tribunaux les criminels de guerre russes et tchétchènes. La seconde enquêtait sur l’implication de groupuscules néonazis dans des escadrons de la mort chargés de faire taire les opposants. Tous deux étaient des proches d’Anna Politkovskaya, dont l’assassinat avait ému jusqu’en Occident. La FIDH rappelle que « ces meurtres […] illustrent une systématisation des attaques violentes contre tous ceux qui critiquent l’impunité croissante en Fédération de Russie. » Pendant ce temps, Kouchner défend son honneur bafoué…

KAMPUS EN FOLIE
Marco Pereira a comparu le 3 février à Nanterre pour avoir, lors d’une manif contre la loi LRU en 2007, violenté et insulté deux chefs de vigiles de la fac sans que ceux-ci ne souffrent de la moindre égratignure. Sur ce campus vidéosurveillé et fliqué, l’ami n’est pas le premier à faire l’objet d’une telle procédure. Des étudiants ou des profs font souvent l’objet de menaces ou d’agressions verbales de la part des vigiles, qui les accusent ensuite d’avoir commencé… Les preuves contre Marco sont bien faibles, mais les faits sont gravissimes et c’est pourquoi le procureur a requis contre lui quatre mois de prison avec sursis. Verdict le 17 février.

"[...]
Par . Article paru le mercredi 18 février 2009

LES BRÈVES DU N°63

"COMME À OAKLAND ET COMME PARTOUT
La nuit de la Saint-Sylvestre, Oscar Grant, un jeune Noir, est abattu par un flic alors qu’il est déjà plaqué au sol sur un quai de gare. Des vidéos prises par des portables circule sur YouTube, mais le policier est laissé libre et sans charge. Le 7 janvier, après les funérailles, plus de mille jeunes agressent la police. La presse évoquera des tensions raciales (l’agent est latino), ce qui diffère de l’avis des protestataires, Blancs et Noirs mélangés, qui crient : « Oscar assassiné ! Tout le système est coupable ! » Une émeutière livre à chaud son sentiment : « Nous vivons quotidiennement dans la crainte, alors ce soir nous voulons que ce soient eux qui aient peur ! » À Clichy-sous-Bois, Villiers-le-Bel, Athènes ou Oakland : mêmes causes, même cause."[...]
Par . Article paru le jeudi 15 janvier 2009

LES BRÈVES DU N°62

"Relance
80 millions d’euros en bijoux chouravés, le 4 décembre, sur l’avenue Montaigne de Paris, ce nid de fesses fripées et de tronches liftées. Assis sur leurs alarmes high-tech, caméras infrarouges, détecteurs de chaleur et tout le saint-frusquin, les clones de sécurité n’y auront vu que du feu. En ces temps de dégradation boursière et de course à la valeur sûre,voilà quelques bouées en métal précieux qui viennent de couler à pic. Et ça ajoute aux soucis du moment une (…) "[...]
Par . Article paru le lundi 15 décembre 2008

AUSTRALIE : LA LIBIDO MILITAIRE AU PLUS BAS

"POUR FÊTER LES 90 ANS de la fin de la première boucherie mondiale, les autorités australiennes ont eu l’idée géniale d’organiser un Salon de l’armement du 11 au 13 novembre.Les dirigeants de l’Australie méridionale et sa capitale Adélaïde en ont marre de l’image ringarde de paradis hédoniste pour surfeurs qui leur colle à la peau, ils ont l’ambition d’en faire le Walhalla des marchands de canon.Le Asia-Pacific Defense and Security Exhibition [APDSE] (…)"[...]
Par par Georges Broussaille. Article paru le samedi 15 novembre 2008

LES BRÈVES DU N°61

"Message perso à Rouillan
Hé, Jann-Marc ! Un an déjà que,vu qu’on t’octroyait enfin le régime de semi-liberté (sic), tu nous expédiais ta dernière chronique pénitentiaire. « Mais la même bruine grise,la même lumière crue dégoulinant des néons fixés aux grillages, la même réverbération irisée sur le goudron humide, le même besoin d’attendre le dernier instant pour être enfermé… Le même enivrement à l’air frais de la nuit, la même promiscuité des solitudes (…) "[...]
Par . Article paru le samedi 15 novembre 2008

LES BRÈVES DU N°60

"Little Big Horn
Pour faire avaler la pilule du plan Paulson 2 et calmer la colère des citoyens américains, les sénateurs ont dû, dans tout le pays US, se plier aux desiderata d’un certain nombre de leurs électeurs. Exemple : quatre millions de dollars vont être débloqués pour subventionner l’industrie de fabrication des flèches servant au tir à l’arc. Retour des Indiens ? La hache de guerre est-elle déterrée ? Pour l’heure, les tuniques bleues de la 3e division (…) "[...]
Par . Article paru le mercredi 15 octobre 2008

LES BRÈVES DU N°56

"

Irradiés sur parole
En mars, Lhomme Stéphane, porte-parole du réseau « Sortir du nucléaire », était placé en garde à vue dans les locaux de la DST, à Paris. Le 23 avril, c’est au tour de Marcon Jean, représentant du même réseau en Provence, de se faire alpaguer par les bleus chez cézigue. En route pour un séjour de dix-neuf heures en maison poulaga. Il lui est reproché d’avoir utilisé le sceau de la République sur un tract dénonçant la construction d’Iter (le Goldorak de la fusion thermonucléaire) à Cadarache. Marcon nie pour le sceau, mais confirme sa vive opposition au réacteur nucléaire à fusion. Quoi ? Marcon ! On récidive ? Au gnouf !

Sauvageons la planète
En un an d’existence, les Établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM) ont connu soixantedouze tentatives de suicide. L’EPM de Meyzieu (69) se distingue avec une mutinerie, réprimée par les encagoulés des ERIS, sept jours après son inauguration, le 11 avril 2007. Et la mort d’un jeune de 16 ans en février 2008. Depuis, les juges pour enfants de Bourg-en-Bresse préfèrent envoyer les lascars à la maison d’arrêt d’un département voisin. Le sixième EPM, à Porcheville (78), a été saccagé par ses treize détenus dans la nuit du 26 au 27 avril, deux semaines après sa mise en service. Les langues (syndicales) se délient sur les « dysfonctionnements » de ces nouvelles colonies pénitentiaires : lourdes condamnations de mineurs au premier dérapage, vexations disciplinaires, éducateurs inexpérimentés et en sous-effectif, loi du silence généralisée.

"[...]
Par par Le bouledogue rouge. Article paru le jeudi 15 mai 2008

JAPON : L’ARMÉE NUE DE L’EMPEREUR

"Au Japon, l’école est dans le collimateur des nationalistes qui hantent les allées du pouvoir. Les crimes des années 30 et 40 sont gommés des manuels d’histoire, l’enseignement du patriotisme et de la morale,supprimé en 1947, est redevenu obligatoire en 2006, et les enseignants récalcitrants sont sanctionnés. Car certains mauvais sujets rechignent, allant jusqu’à saboter les cérémonies qui marquent le début et la fin de l’année scolaire. La coutume veut que, (…)"[...]
Par par Georges Broussaille. Article paru le samedi 15 décembre 2007

LES BREVES DU NUMERO 51

"Contre-vélorution
Le 30 novembre, Olivier Théron, activiste de la vélorution toulousaine, a été enchristé à la maison d’arrêt de Seysses. Pourquoi ça ? Pour, en avril 2005, jet de yaourt sur la voiture de Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, alors ministre de l’Intérieur. Mais aussi pour entrave à la circulation et rébellion à la fin d’une manifestation de cyclistes, en février 2004. Et outrage à magistrat, pour la lettre envoyée au juge commentant vertement les conditions dans lesquelles se sont déroulés les procès. Soit quatre mois + deux mois + un mois : en tout sept mois et demi de prison ferme pour cet acharné de la petite reine en lutte avec « la logique automodébile » ! Soutien : velorutiontoulouse@no-log.org"[...]
Par . Article paru le samedi 15 décembre 2007

LES BREVES DU NUMERO 47

"Pour le p… laisir
« Évidemment, le Moyen-Orient […] est un important fournisseur d’énergie, de pétrole en particulier, pour le reste du monde », a reconnu le 5 juillet le ministre de la Défense australien, Brendan Nelson, pour justifier l’engagement de son pays en Irak. Explication à l’emporte-pièce aussitôt démentie, avec une légère insistance, par John Howard, son Premier ministre : « Nous ne sommes pas là à cause du pétrole et nous n’y sommes pas allés à cause du pétrole. Nous n’y (…) "[...]
Par . Article paru le lundi 16 juillet 2007

LES BREVES DU N°46

"À boire !
Pas contents, les salariés de Kronenbourg-Obernai (Bas-Rhin), avec leurs salaires s’élevant en moyenne à 3 200 euros ? C’est vrai qu’ils bossent jusqu’à 50 heures par semaine, et vivent dans un département où 67 % d’électeurs ont voté Sarkozy. Mais « travailler plus pour gagner plus,c’est mourir plus vite », ont-ils écrit sur une banderole. Marre des heures supplémentaires obligatoires, des samedis au boulot, des plans de restructuration. Marre de ne toucher que des primes de (…) "[...]
Par . Article paru le vendredi 15 juin 2007

LES BREVES DU N°45

"Parents indignes
Le 5 mai dernier, deux Gremlins de huit et dix ans sont interpellés après avoir dérobé deux tamagoschi et deux balles rebondissantes dans un supermarché du nord de la France. Le magasin ayant porté plainte, deux gendarmes se rendent à leur domicile avec une convocation et annoncent que des photos ainsi que des empreintes digitales et génétiques des gosses seront prises. Mais le père ayant lâchement rendu l’affaire publique en contactant Le Parisien, la gendarmerie et le (…) "[...]
Par . Article paru le mardi 15 mai 2007

LES BREVES DU N°44

"Fatalitas
« Les pertes d’abeilles vont de 30 à 60 % en Californie et dépassent 70 % dans certaines régions de l’East coast et au Texas. » Albert Einstein prophétisait : « Quand il n’y aura plus d’abeilles, l’homme disparaîtra rapidement. » Mais cette dépêche AFP ne semble pas alarmer grand monde. Pourtant le site contreinfo.info la met en parallèle avec les inquiétudes de scientifiques allemands : « La bactérie toxique du maïs OGM pourrait avoir affaibli la paroi intestinale des abeilles, (…) "[...]
Par . Article paru le mardi 17 avril 2007

LES BREVES DU N°43

"Cohérence
Avant d’être apprenti leader maximum, M. Sarkozy était avocat. Lorsqu’il démissionna du barreau pour entrer en politique professionnelle, il conserva ses parts dans le cabinet d’Arnaud Claude, dont il est le cofondateur. Et il aurait eu tort de s’en priver, puisque l’affaire est florissante. Le gros du chiffre d’affaires du cabinet est réalisé en qualité de conseil des municipalités de Levallois-Perret (Balkany, un copain) et Puteaux (Ceccaldi, suppléante de… Sarkozy). (…) "[...]
Par . Article paru le vendredi 16 mars 2007

LES BREVES DU N°42

"Radiateur
Oyez, oyez, héraults de la liberté d’expression ! Le 6 mars sera jugé au Tribunal de Saint-Nazaire le responsable d’actuchomage.org Yves Barraud. Il risque 45 000 euros d’amende et cinq ans de prison pour avoir laissé sur le forum du site un message de Christophe T., alias « Radiateur », qui, il y a un an, lâchait sur le net, alors que plusieurs ANPE partaient mystérieusement en fumée : « J’informe les énervés qui crament les ANPE qu’il en reste encore, donc suivez le guide, ANPE (…) "[...]
Par . Article paru le jeudi 15 février 2007

LES BREVES DU N°41

"Rassurant
Vous aviez survécu au gaz moutarde, au Zyklon B, à la dioxine, à l’amiante, aux émissions de CO2, aux radiations de Tchernobyl, au syndrome de l’huile toxique, à l’encéphalopathie subaiguë spongiforme, au sang contaminé, à l’agent Orange, au chlorure de vinyle, à l’uranium appauvri, à la grippe aviaire ? Peut-être n’échapperez-vous pas aussi facilement au Polonium 210 ou à l’une des sources radionucléidiques qui se baladent sur la planète - près d’un million répertoriées - sans (…) "[...]
Par . Article paru le lundi 15 janvier 2007

LES BREVES DU N°40

"Autonomie
Les Indiana Jones du métro, les crapahuteurs d’embouteillage, les baroudeurs d’autoroute et les têtes-brûlées du voyage organisé vont pouvoir s’en donner à cœur-joie. Fini le renseignement de hasard auprès d’inconnus approximatifs et le fourvoiement du mauvais raccourci. Selon l’institut GFK, le GPS sera l’un des cadeaux technologiques phare de cette fin d’année 2006. Les merde-chandizeurs lui ont trouvé un nom qui fait rêver : le « GPS autonome ». C’est-à-dire celui dont on est (…) "[...]
Par . Article paru le vendredi 15 décembre 2006

CANADAFRIC

"Qu’est-ce qui a le goût et la couleur de la Françafrique mais qui n’est pas la Françafrique ? Le Canadafrique, tabernacle ! En vingt ans, le bizness canadien s’est solidement implanté sur le continent noir en s’inspirant des méthodes qui ont fait la gloire de la France et la fortune de ses entreprises. Corruption, mercenariat, pillage, soutien aux dictatures : c’est la routine du secteur minier dominé par le Canada. En 1996, le gouvernement tanzanien vend à Sutton Ressources, une société (…)"[...]
Par par Georges Broussaille. Article paru le mercredi 15 novembre 2006

LES BRÈVES DU N°37

"Jeu-quiz
Pendant l’été, des agents ANPE ont eu droit à un cours de perfectionnement sur les mille et une astuces qui permettent de faire baisser le chômage. Délivrée par le « Centre de ressources et de développement des compétences » (sic), la formation comprenait une sorte de jeu-quiz « spécial radiation ». Très rigolo. Exemple : une chômeuse doit garder ses enfants le mercredi et ne peut donc pas se rendre à sa convocation. « Comment traitez-vous la situation ? » Pour gagner, il fallait (…) "[...]
Par . Article paru le vendredi 15 septembre 2006

EN TURQUIE, L’EUROPE S’ÉLOIGNE

"« C’est la quatrième fois que j’y vais. J’ai pu voir une évolution, notamment dans les campagnes, où la population est moins harcelée par l’armée », explique à CQFD Louis Zollet, qui était en mars au Kurdistan de Turquie, dans le cadre d’une mission d’observation des droits de l’Homme . Mais la présence militaire est toujours forte. « Il y a des check-points partout. » Une situation qui ne va pas s’améliorer puisque 10 000 soldats ont été envoyés dernièrement près de la frontière avec (…)"[...]
Par par François Maliet. Article paru le lundi 15 mai 2006

LES BRÈVES DU N°31

"Performance
Radier du chômeur crée des emplois, comme l’atteste cette annonce lue en février : « L’ANPE recrute 35 directeurs d’agence. […] Vous piloterez la mise en oeuvre d’une offre de services de proximité en direction de vos clients : les entreprises et les demandeurs d’emploi. » On ne savait pas qu’éjecter du chômedu était un service de proximité. En tout cas ça rapporte : entre 2045 et 2443 euros bruts par mois en début de carrière, à quoi s’ajoute « une prime de performance (…) "[...]
Par . Article paru le mardi 14 février 2006

LES BRÈVES DU N°29

"Concurrence
Le 7 décembre, 300 ouvriers de l’usine belge Techspace Aero à Milmort dressent un piquet de grève et attendent de pied ferme les cadres. À 8 heures, lorsque les cols-blancs tentent d’entrer dans la boîte, la première ligne de grévistes leur balance des pétards. Début de retraite. Alors la deuxième ligne s’avance et leur expédie des œufs d’oie remplis de mayonnaise et de ketchup. Débandade générale. Le directeur rassemble à bonne distance de l’usine la centaine de cadres défaits (…) "[...]
Par . Article paru le vendredi 16 décembre 2005

l’AFRIQUE DANS LE COLTAN

"Quel est le point commun entre un airbag, un téléphone portable et une Playstation 2 ? Le coltan, un minerai qui, réduit en poudre, améliore leurs performances. Boosté par l’explosion de la téléphonie mobile, son prix s’est envolé vers les sommets. La République Démocratique du Congo, au centre d’une guerre régionale, s’est transformée en nouvel eldorado, 80% des réserves mondiales connues se trouvant dans le nord-est du pays. Le contrôle du magot est vite devenu essentiel pour les milices (…)"[...]
Par par Georges Broussaille. Article paru le mardi 15 novembre 2005

LES BRÈVES DU N°27

"Poésie
« Je m’essuie la goutte d’urine sur le drapeau de mon pays / ce chiffon sur lequel se couchent les chiens / et qui ne représente rien à part trois couleurs / et un aigle qui provoquent en moi une nausée nationaliste », a écrit un jour Sergio Witz, poète mexicain. La Cour suprême de sa patrie a décrété mercredi 28 septembre que face à un tel outrage, des poursuites judiciaires n’étaient pas contraires au droit à la liberté d’expression. L’article 191 de la Constitution mexicaine (…) "[...]
Par . Article paru le samedi 15 octobre 2005

LES BRÈVES DU N°26

"DOW JONES
L’ouragan Katrina a certes tué des milliers de personnes en Louisiane, roulé l’administration Bush dans la gadoue, dévoilé au grand jour le racisme d’État, réhabilité le pillage en tant que mode de secours et de redistribution, souligné la virilité des bidasses plus prompts à braquer l’habitant qu’à lui venir en aide, et prouvé au tiers-monde que sa misère vaut bien celle du premier. Mais Katrina a aussi fait des heureux. Pour la semaine qui a suivi la catastrophe, du 4 au 11 (…) "[...]
Par . Article paru le jeudi 15 septembre 2005

LES BRÈVES DU N°24

"Populisme
> Selon la lettre hebdomadaire Le Bleu et le journal Le Monde, 500 millions d’euros auront été gaspillés par le gouvernement pour inciter les citoyens à voter Oui : hausses des traitements des fonctionnaires, congés payés pour les exploitants agricoles, prolongations des aides sur le gazole pour les agriculteurs et les pécheurs, doublement des aides exceptionnelles pour les viticulteurs, report de l’augmentation du prix du gaz, 15 millions d’euros accordés aux urgentistes, etc… (…) "[...]
Par . Article paru le mercredi 15 juin 2005

LES BRÈVES DU N°22

"ANNEXES
Dans la Constitution européenne, le plus intéressant, c’est les annexes. En annexe de l’article II-66, il est écrit par exemple : « Nul ne peut être privé de sa liberté, sauf […] s’il s’agit de la détention régulière d’une personne susceptible de propager une maladie contagieuse, d’un aliéné, d’un alcoolique, d’un toxicomane ou d’un vagabond. » Allez, les sans-logis, les soiffards, les toxicos, les dingues et les pustuleux, tous en taule ! Et si vous résistez, attention. En page 7 (…) "[...]
Par . Article paru le vendredi 15 avril 2005

LES BRÈVES DU N°21

"Gros menteur
En janvier, un mois avant de s’affaler dans le fauteuil encore tout poisseux d’Hervé Gaymard, le PDG de France Télécom, Thierry Breton, annonçait un nouveau plan de dégraissage dans sa filiale polonaise, Telekomunikacja Polska (TPSA) : quatre mille suppressions d’emplois, dont trois mille licenciements. La direction du géant français s’était pourtant engagée en novembre dernier, lors d’une réunion du Comité de groupe européen, à mettre fin au laminage de la piétaille polonaise. (…) "[...]
Par . Article paru le mardi 15 mars 2005

LES BRÈVES DU N°20

"Marché
Selon Eurostat, l’Union européenne comptait en février 19 millions de chômeurs, dont 12,6 dans la zone euro, où le taux de chômage « a augmenté à 8,9 % en décembre, pour 8,8 en novembre ». L’Espagne décroche encore le pompon avec 10,4 %, mais les deux poids lourds de la zone, l’Allemagne et la France, la talonnent en chahutant la haie des 10 %. Mais, comme le précise l’agence Reuters, « ce chiffre est conforme aux attentes du marché ». Ouf ! Monseigneur est satisfait.
Servage
Le (…) "[...]
Par . Article paru le mardi 15 février 2005

LES BRÈVES DU N°19

"Négociateur
> Il n’y a pas que pour l’Irak ou la Côte d’Ivoire que l’on recrute des mercenaires. Pour preuve, cette petite annonce trouvée le 7 janvier à Saint-Quentin (Aisne) par un militant d’AC : « Expectra, n°1 de l’intérim haute compétence, recrute pour un de ses clients un responsable ressources humaines. Mission : au sein d’un site de production, vous mettez en œuvre un plan social et supprimez cinquante postes. Vous négociez avec les partenaires sociaux, vous établissez les livres, (…) "[...]
Par . Article paru le samedi 15 janvier 2005

LES BRÈVES DU N°17

"Sûreté
Fin octobre se tenait à Marseille le « forum mondial sur la sûreté ferroviaire », organisé entre autres par la Commission européenne. Logés à grand frais au Sofitel Palm Beach, deux cents dirigeants du rail et des services de sécurité ont planché pendant trois jours sur « la sûreté des voyageurs et des agents, l’un des tout premiers droits de l’Homme », comme a dit Michel Vauzelle, le président PS de la région PACA. Le tabassage de nos camarades Lefred-Thouron et Yan Lindingre n’a (…) "[...]
Par . Article paru le lundi 15 novembre 2004

LES BRÈVES DU N°17

"Patriot Act
Après les Arabes et les roqueforts, les Etats-Unis viennent d’identifier un nouveau membre de l’axe du mal : Indymédia, un réseaud’information créé dans la foulée du mouvement altermondialiste. Le 7 octobre, le FBI a fait injonction à l’hébergeur américain du réseau, Rackspace, de lui remettre le matériel de l’agence Indymédia de Londres. Rackspace s’est aussitôt exécuté, désactivant le serveur de son client sans même l’avertir. Le FBI s’en est pris aussi à Indymédia-Nantes, (…) "[...]
Par . Article paru le vendredi 15 octobre 2004

LES BREVES DU N°12

"Catastrophe
« C’est une catastrophe », pleurnichait François Chérèque après la belle victoire judiciaire des recalculés marseillais (Le Monde, 16/04/04). Invitée par CQFD à commenter cette déclaration, Elisabeth Sanguinetti, l’avocate des plaignants de Marseille, rappelle que l’indécrottable patron de la CFDT « n’a jamais dit un mot sur les chômeurs que sa convention a dépouillés du jour au lendemain. Aujourd’hui, il gémit partout que c’est à cause d’eux si l’Unedic va mal. Ce qu’il oublie (…) "[...]
Par . Article paru le samedi 15 mai 2004

LES BRÈVES DU NUMÉRO 5

"Pas de statut
Cinq cents ouvriers en intérim ont été mis à la porte de l’usine PSA de Poissy, le 10 octobre, pour cause de « ralentissement de l’activité ». Une intérimaire de 21 ans, Céline, est l’une des rares à avoir manifesté contre ce brusque coup de balais : « J’ai été mise à la rue en une seconde. J’ai quitté l’école. J’ai travaillé dans la restauration, cassière. Rien que du temporaire. » (Libération, 11/10). Peugeot raffole de cette main d’œuvre jetable, qu’elle peut embaucher, (…) "[...]
Par . Article paru le mercredi 15 octobre 2003

L’ARGENT N’A PAS D’ODEUR, MAIS IL A DES COUILLES

"Lorsqu’on a dix minutes à tuer et qu’on a un exemplaire du magazine Capital sous la main, on n’a pas forcément envie de s’attaquer à l’entretien accordé par le sociologue Robert Rochefort, intitulé « les Français sont conscients de la nécessité des réformes », et sous-titré « selon lui les mouvements sociaux actuels ne sont pas représentatifs de l’opinion ». On sautera aussi bien l’article sur les retraites qui « n’ont pas plus mobilisé que la gay pride » et celui sur « les dix gaspillages (…)"[...]
Par par Pierre Tévanian. Article paru le lundi 15 septembre 2003

QUAND LE VATICAN PRÔNAIT L’ÉJACULATION SECRÈTE

"Dans un document ultra-confidentiel datant de 1962, et perfidement révélé le 17 août dernier par le journal anglais (et anglican) The Observer, le Vatican a donné l’ordre à ses évêques de cacher les abus sexuels commis au sein de l’Eglise. Ce texte en latin de 69 pages, intitulé Crimine solicitacionies, est une sorte de mode d’emploi à l’usage des prélats du monde entier, pour leur dicter la conduite à tenir au cas où un prêtre perpétrerait des attouchements non catholiques sur un membre de (…)"[...]
Par par Laurent Bonelli. Article paru le lundi 15 septembre 2003

LES BRÈVES DU NUMÉRO 4

"Des galériens pour le paquebot
La construction du Queen Mary II, futur plus grand paquebot du monde, devait insuffler un peu d’air aux chantiers navals de Saint-Nazaire. En fait, elle donne surtout de l’oxygène à une « certaine idée » de l’Europe sociale : sur le chantier d’Alstom, démembré en diverses strates de sous-traitance imbriquées, travaillent des Portugais, des Polonais, des Roumains, des Français… Certains n’ont pas été payés six mois de suite, alors qu’ils bossaient (…) "[...]
Par . Article paru le lundi 15 septembre 2003

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |