Accueil
afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article
NUMEROS PRÉCÉDENTS
THÈMES
- Armement
- Guerres
- Chômage
- Foulard et laïcité
- Faux amis
- Genres
- Exils et expulsions
- Luttes sociales
- Médias
- Patrons
- Science contre capital
- Sécuritaire
- Musique
- Livres
- Chroniques
- A l’arrach’
- Ecologie
- Chronique carcérale
- Santé
- Dessins
- Anthologie
- Courrier des lecteurs
- Fascisme
Les articles sur le thème : Santé




Articles

DOUZE HEURES CHRONO

"Dans les hôpitaux publics, « regroupement » et « restructuration » sont les maîtres mots de « nécessaires » éconocroques. Et permettent d’inoculer le virus de la rentabilité au service public de la santé tout en soignant, en loucedé, le secteur privé. Le petit personnel des urgences en est malade."[...]
Par par François Maliet. Article paru le samedi 19 juin 2010

LE FORMATAGE S’AFFINE

"L’État et l’Union européenne traquent les risques sanitaires dans le fromage. Résultat : en Franche-Comté, les petits producteurs trinquent et l’esprit coopérateur en prend un coup. Pendant ce temps, l’industrie agroalimentaire fait du gras."[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le mardi 16 février 2010

UN TOUBIB IMPATIENT

"Empêcheur de saborder la Sécu rondement, le docteur Poupardin, en refusant de tronçonner ses patients en abats à tarifs variables, est devenu le grain de sable que la machine voudrait broyer. Trop tard ! Ce carabin sauvage a déjà suscité une saine solidarité et un débat fringant."[...]
Par par Franck Dragonetti. Article paru le dimanche 17 janvier 2010

L’ATOME S’REPOMPONNE

"Le nouveau dada des tenants de la relance verte, sous couvert de lutte –nécessaire !– contre le réchauffement climatique, c’est de persuader le quidam soucieux d’écosystème que le nucléaire est aussi inoffensif qu’une éolienne au fond du jardin. Mèfi !"[...]
Par par François Maliet. Article paru le mercredi 16 décembre 2009

PARADIS ARTIFICIEL, ENFER ADMINISTRATIF

"Sous Subutex®, les camés qui décrochent se font chercher des noises par la Sécurité sociale et des députés UMP. Histoire de catéchiser un peu ces déviants, on multiplie embûches administratives et mesures de rétorsion. Une taupe de CQFD, salariée à la Sécu, raconte.
ONTRÔLE MÉDICAL de la Sécurité sociale, M. Martinez m’attend à l’accueil. Maigre, édenté, regard fiévreux, il m’explique que la pharmacie ne veut pas lui délivrer son traitement. Pas besoin qu’il aille (…) "[...]
Par par Franck Dragonetti. Article paru le vendredi 16 octobre 2009

« TIREZ SUR L’AMBULANCE ! »

"Le fric se fout de l’hôpital comme de la charité. Soucieuse d’asseoir son bénéfique monopole, la médecine moderne avait d’abord fait la chasse aux sorcières et aux rebouteux, privant ainsi les croquants de leurs séculaires remèdes de bonne femme. Aujourd’hui, alors que le patient a finalement abdiqué tout savoir et tout contrôle sur les fièvres qui travaillent son corps, voilà que la santé publique renonce au serment d’Hippocrate pour plonger tête première dans (…)"[...]
Par par Gilles Lucas, Christophe Goby, Mickaël Correia. Article paru le mercredi 18 février 2009

DÉZINGAGE D’ÉLEVEURS BIO

"Mais que fait du cadmium, ce métal lourd très toxique, dans la viande produite par les éleveurs de sept départements français ? Discrètement, services vétérinaires et experts mènent l’enquête. En attendant, circulez, il n’y a rien à voir.
« DEPUIS DEUX OU TROIS ANS, nos troupeaux étaient décimés par des maladies anormales. On s’est dit que pour des petits élevages non productivistes comme le nôtre, c’était aberrant ! »,confie Laurent Pacheteau, président d’une (…) "[...]
Par par Jean-Claude Leyraud. Article paru le samedi 15 décembre 2007

CLANDO EN VRAC

"Attention, des nuées d’étrangers malades tenteraient d’entrer en France pour s’y faire soigner à l’oeil ! Ahmed, lui, est arrivé en parfaite santé pour se faire essorer dans l’agriculture intensive. Il en revient cassé en deux et mal soigné…
AHMED A TRAVAILLÉ QUATORZE ANS chez un gros arboriculteur de la Crau, dans les Bouches-du-Rhône. Quatre ans sans papiers d’abord, puis sous contrat de l’Office des migrations internationales (OMI). Ils sont soixante-dix Marocains à venir faire la « (…) "[...]
Par par Fred Décosse. Article paru le dimanche 15 juillet 2007

FAUT PAS SE SOIGNER ICI, MONSIEUR…

"En février 2007 déjà, l’Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) tirait la sonnette d alarme : trois étrangers malades venaient d’être renvoyés dans leur pays, « alors que des Médecins inspecteurs de santé publique [MISP] avaient rendu, dans le cadre de la procédure réglementaire prévue à cet effet, des avis indiquant les conséquences particulièrement graves d’une expulsion. » Le 18 juin, toujours selon l’ODSE, un malade atteint d’une hépatite C active a été renvoyé dans ses (…)"[...]
Par par Fred Décosse. Article paru le dimanche 15 juillet 2007

ORDURES : L’OR DE NAPLES

"Du Nord de l’Italie, entreprenant et laborieux, convergent vers le Sud méprisé des milliers de tonnes de déchets. Un marché juteux, dont la Camorra et les industriels se repaissent. En attendant de trouver des débouchés dans les pays émergents, les ordures submergent les alentours de Naples.
À NAPLES et dans sa périphérie, des monceaux de poubelles forment des barricades hautes comme un étage d’immeuble. Les médias nationaux et internationaux ont parlé de « situation exceptionnelle », d’« (…) "[...]
Par par Fabio Cerquellini. Article paru le dimanche 15 juillet 2007

COMÉDIE DE L’AMIANTE FRANÇAISE

"Le 19 décembre 2006, la Comédie française, fleuron de la culture nationale, était au banc des accusés au tribunal des affaires de sécurité sociale d’Auxerre, dans une procédure dite « en faute inexcusable ». Partie civile : la veuve d’un salarié, Fabrice D., électricien plateau. Mort le 3 mai 2004, à trente-cinq ans, d’un cancer broncho-pulmonaire.
LA FAUTE INEXCUSABLE a été définie par les arrêts de principe rendus par la chambre sociale de la Cour de cassation le 28 février 2002 : « (…) "[...]
Par par Patrick Herman. Article paru le vendredi 15 juin 2007

NANOFOOD ET MAXIPROFIT

"Il y a quelques années, les producteurs d’OGM promettaient d’éradiquer la faim dans le monde et de créer des aliments permettant de guérir certaines maladies. Ces boniments, on les retrouve chez les chercheurs et les industriels à propos des nanoparticules miracles qu’ils comptent bien nous faire ingurgiter.
DANS LE SECRET DE LEURS LABORATOIRES, Danone, Nestlé, Kraft, Unilever et autres géants de l’agro-industrie travaillent à l’incorporation de nanoparticules dans leurs produits. Allonger (…) "[...]
Par par Marco Pilori. Article paru le jeudi 15 mars 2007

FAUDRAIT QU’ON SE CAUSE !

"En ces temps de précarisation et d’isolement, recevoir des gens, les écouter, les laisser parler, ne porter aucun jugement, et être payé par la Sécu pour cette gâche-là, ça s’appelle être un psychanalyste. CQFD en a vu un, l’a écouté, l’a laissé parler…
CQFD : En quoi consiste ton travail ?
Christian : Je reçois des gens. Des gens qui ne viennent d’aucun milieu particulièrement défini. Je refais avec eux ce que moi-même j’ai fait un jour avec un autre. C’est-à-dire une analyse qui (…) "[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le dimanche 15 octobre 2006

CIRCULEZ, Y’A RIEN À BOIRE

"Les viticulteurs de la plaine d’Orange, dans le Vaucluse, ont reçu en janvier un rapport aussi inquiétant qu’ubuesque. Menée par le Service régional de la protection des végétaux (SRPV, lié au ministère de l’Agriculture) et par la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON), l’étude porte sur la « contamination des eaux de la nappe de la plaine d’Orange par les produits de traitements vigne ». Elle révèle que 70 % des échantillons prélevés sont non potables, (…)"[...]
Par par Jean-Claude Leyraud. Article paru le mercredi 15 février 2006

ANTHOLOGIE DE L’AGRICULTURE IRRAISONNEE

"

…DE L’AGRICULTURE IRRAISONNEE

Cette anthologie accompagne l’article SALE ÉPOQUE POUR LES VERS DE TERRE paru dans CQFD n° 31, actuellement en kiosques et librairies.

« Les avantages retirés de la consommation de fruits et légumes sont largement supérieurs au risque des pesticides, qui est lui-même maîtrisé. »
Joël Mathurin
Direction générale de l’alimentation
TF1, Journal de 20 h, 29/12/05

« Une récente étude de Lig’Air, réseau régional de surveillance de l’air, montre qu’un certain nombre de pesticides utilisés dans l’agriculture se retrouvent dans l’air de la ville de Tours. Quinze produits toxiques ont ainsi été détectés, y compris le Lindane G, insecticide cancérigène interdit depuis 1998. Ce produit est retrouvé sur chaque prélèvement du début du printemps à la fin de l’automne. Il n’est donc pas lié aux périodes d’épandages, ni à une utilisation frauduleuse depuis son interdiction. Il s’agit d’une volatilisation du sol à l’air de restes de produits épandus voilà maintenant sept ans ! »
La Nouvelle République du Centre Ouest,
14/12/05

"[...]
Par . Article paru le mercredi 15 février 2006

MORUROA, 40 ANS APRES

"Quarante ans après les premiers essais nucléaires de Moruroa, un rapport révèle en détail l’ampleur des contaminations radioactives et le soin mis par la France pour les dissimuler aux populations. Aujourd’hui encore, l’État et l’armée s’opposent à toute tentative de déverrouiller le secret-défense.
DES CHAMPIGNONS NUCLÉAIRES on ne peut plus inoffensifs. Voilà, en substance, comment le gouvernement français présente les quarante et un essais atmosphériques menés entre 1966 et 1974 sur (…) "[...]
Par par François Maliet. Article paru le dimanche 15 janvier 2006

SOIRÉE ANTI-OGM

"A Beurrieres entre Arlanc et Ambert. Chez Vincent Péricard au beal à la Miellerie à partir de 17 heures le 28 decembre.
Soirée anti-OGM avec LOTO et Trois films :
Le Bien commun de C. poliquin
3 courts de Joh Imeson sur les fauchages OGM de 2004 ( Marsat, Valvidienne etc…)
Un petit film sur Nonnette retravaillé par le collectif de la loire. Tout ça avec de la bière et du jus de (…) "[...]
Par . Article paru le dimanche 25 décembre 2005

L’HÔPITAL SE FOUT DE LA CHARITÉ

"À la Croix-Rouge française, on appelle ça « recentrer son activité sur l’humanitaire ». Après le centre de santé de Bagnolet, fermé en 2002 (voir CQFD n°6), c’est au tour du petit hôpital du Camas, à Marseille, d’être dans le collimateur de la direction.
CETTE FOIS ENCORE, la vénérable institution s’illustre par son sens aigu de la transparence. À tel point que le 27 octobre, lassé de demander en vain des informations, le personnel de l’hôpital du Camas à Marseille se met en grève et (…) "[...]
Par par Marie Nennès. Article paru le mardi 15 novembre 2005

DOUBLE VEINE POUR LES TOX

"Le Sida a été déclaré « grande cause nationale 2005 ». Il faut croire que les prisonniers ne font pas partie de la nation, car en taule, la came circule tellement bien que les risques de choper le virus sont démultipliés.
COMME À L’EXTÉRIEUR, si t’as des thunes, tu trouves de tout en zonzon. La taule est un vrai gruyère quand il s’agit d’y faire entrer des drogues. Les paradis artificiels passent par le parloir, au-dessus des murs d’enceinte et parfois par l’intermédiaire des matons. (…) "[...]
Par par Marius Frehel. Article paru le mardi 15 novembre 2005

INDUSTRIE MON AMOUR

"Le cancer avance au pas de charge. Selon l’OMS, le nombre de cancéreux dans le monde devrait passer de 25 millions aujourd’hui à 30 millions en 2020. La faute à qui ? Pas seulement aux clopes et aux coups de soleil. Depuis trente ans, les accusations s’entassent contre la société industrielle et les produits chimiques,les commissions d’enquête verrouillées et les cabinets d’experts montés par les entreprises pollueuses. Lesquelles continuent pourtant de proliférer comme des métastases. Ça (…)"[...]
Par par Gilles Lucas. Article paru le samedi 15 octobre 2005

AUX MARCHES DU PALAIS, LONLA, LONLA, LONLÈRE…

"DEDANS
QUINZE FAUCHEURS VOLONTAIRES - dont je fais partie - arrêtés le 26 août sur la commune de Nonette (Puy-de-Dôme) comparaissaient le 16 septembre au Tribunal de Clermont-Ferrand pour la destruction de maïs transgénique appartenant à Meristem Therapeutics. Le procureur nous a admonestés : « Il faut vous arrêter ! » Comme si nous représentions un péril imminent en usant de désobéissance civile. Comme si « habiter ses paroles » pouvait fendiller les murs des prisons et retourner l’avis (…) "[...]
Par par Gilles Lucas, Christophe Goby, Sébastien Dubost. Article paru le samedi 15 octobre 2005

CARAMBOLAGE MONSTRE DANS LE VIRAGE AMBULATOIRE

"Soins comateux, urgentistes aux abois, hôpitaux qui ferment, staphylocoques tueurs… En France, la « réforme du système de santé » a encore le charme de la nouveauté. Mais au Québec, on se la farcit depuis dix-sept ans. Pour savoir ce qui nous attend, reportage au pays du « virage ambulatoire ».
Attention, la réduction des déficits peut rendre malade à crever. Pierre, un vieux pote à moi, en est la preuve vivante : suite à une opération au dos, subie en juillet dernier, il a attrapé dans (…) "[...]
Par par Lou Ana. Article paru le vendredi 15 avril 2005

LA CHARITÉ SE FOUT DE L’HÔPITAL

"« Plus jamais ça », ont crié les pouvoirs publics après la grande peste du mois d’août. Résultat : la promesse d’un jour de repos en moins pour les salariés, histoire, sans doute, qu’ils s’usent un peu plus vite et arrivent à l’hôpital un peu plus tôt. Et qu’ils endurent à leur tour la ruine d’un système de soins laminé par la course au fric.
La récente hécatombe de petits vieux, grabataires et handicapés, sacrifiés parce que les riches ne veulent plus payer pour la santé des pauvres, a (…) "[...]
Par par Hartal. Article paru le lundi 15 septembre 2003

UN LOGEMENT POUR LES SDF : LE FUNÉRARIUM

"On pensait que la misère se diluait sous le soleil. On avait tort. Cet été, à Toulouse, ce ne sont pas les vieux mais les SDF qui ont le plus souffert du cagnard. Fin août, les équipes de Médecins du Monde, d’Emmaüs, de la Croix Rouge ont tenté de tirer la sonnette d’alarme. En vain. « Contrairement aux idées reçues, cette population à risque vit chaque été de vraies galères. Pire qu’en hiver. Et avec la canicule des trois semaines d’août, la situation s’est réellement dégradée », explique (…)"[...]
Par par Eric Dourel. Article paru le lundi 15 septembre 2003

 

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |