RSS CQFD



AGENDA CQFD

Nouveau site, qu’on vous dit !

Hé ! Pour l’agenda comme pour le reste, ça se passe ici maintenant : www.cqfd-journal.org

o-OO-o

ÇA BRÛLE !
Encore ici ?

Ah mais, c’est qu’on a des lecteurs têtus !

L’équipe de CQFD


du N°012
APRES LA VICTOIRE DES RECALCULES

Elle fait plaisir à voir, la jubilation des recalculés marseillais. Pour un peu, on embrasserait leurs avocs, beaux comme des Emile Zola. Pour un peu, on donnerait l’accolade au barbu de la Cégète, beau comme un Saint-Just dans la fleur de l’âge... Voilà que les juges de Marseille nous donnent raison : les recalculés de l’Assedic ont le droit de manger ! Et déjà Borloo, le ministre délégué à la Bonté Divine, fait mine de reconnaître l’injustice et décrète la (...)

>>suite>>
 
FAUX-AMIS

STEPHEN SMITH

Le dernier livre de Stephen Smith aurait dû s’intituler Les aventures de Banania et Bamboula. Cependant, comme l’auteur n’est pas Tintin au Congo mais journaliste auMonde, il a préféré choisir un titre plus conceptuel. Paru en décembre chez Calmann-Lévy, Négrologie (sous-titré : pourquoi l’Afrique meurt) se serait écoulé à trente mille exemplaires en deux mois. Le best-seller a aussi obtenu le prix Essai 2004 de France Télévisions, preuve que la télé retrouve ses petits dans le tropisme racial du « spécialiste » de l’Afrique noire. Le « concept » de Smith est simple : les Africains sont seuls responsables des maux qui accablent leur continent et le précipitent dans une « mort » certaine. Les Noirs seraient non seulement de grands enfants, mais aussi de grands suicidaires. Leur rage autodestructrice aurait eu pour effet de transformer le berceau de l’humanité en un « Ubuland sans frontières, terre de massacres et de famines, mouroir de tous les (...)
>>suite>>
BLASPHEME
>

Un homme a été placé en garde-à-vue le 8 mai pour avoir osé faire un bras d’honneur en direction du ministre de l’Économie, Nicolas Sarkozy, lors de sa visite officielle à Clermont-Ferrand. « Les policiers m’ont dit que c’était un outrage envers un représentant de l’Etat, avant de me passer les menottes », raconte-t-il. Le parquet de Clermont a diligenté une enquête pour « apprécier la situation ». C’est la troisième fois qu’un quidam est jeté au cachot pour blasphème contre Saint-Sarkozy. Le 2 février dernier, à Paris, un homme était condamné à un mois de prison ferme pour avoir lancé à son passage un saugrenu « retourne en Chine, espèce de Hongrois ! ». Huit jours plus tard, à Strasbourg, c’est encore un mois ferme qui sanctionnait un habitant du quartier de Hautepierre coupable d’une parole irrespectueuse à l’endroit du ministre. Si ça continue, toute personne qui ne baissera pas les yeux devant sa Seigneurie sera écartelée en place publique.

Publié dans CQFD n°12, mai 2004.

 
Catastrophe « C’est une catastrophe », pleurnichait François Chérèque après la belle victoire judiciaire des recalculés marseillais (Le Monde, 16/04/04). Invitée par CQFD à commenter cette déclaration, Elisabeth Sanguinetti, l’avocate des plaignants de Marseille, rappelle que l’indécrottable patron de la CFDT « n’a jamais dit un mot sur les chômeurs que sa convention a dépouillés du jour au lendemain. Aujourd’hui, il gémit partout que c’est à cause d’eux si l’Unedic va mal. Ce qu’il oublie de préciser, c’est qu’il y a trois ans, l’Unedic était excédentaire de trois milliards d’euros avec le même nombre de chômeurs, mais qu’entretemps, les cotisations patronales ont été sérieusement revues à la baisse. » Heureusement pour le Medef, Raffarin et Borloo préfèrent se retourner un ongle plutôt que de demander aux patrons de restituer ne serait-ce qu’une miette de leur gâteau. Mais la catastrophe, la vraie, ce serait qu’un type comme Chérèque disparaisse du paysage : chaque fois qu’il ouvre la bouche, ça vous met de l’huile sur le feu pour la semaine. Réforme Le 8 avril, quarante-sept députés ont déposé un projet de loi pour rétablir la peine de mort à l’intention des « auteurs d’actes de terrorisme ». Parmi ces réformateurs, on notait la présence du marchand de canons Olivier Dassault, si attaché à la peine capitale qu’il l’exporte aux quatre (...)
>>suite>>

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |

NUMEROS PRÉCÉDENTS
CQFD au quotidien
THÈMES
-Armement
-Guerres
-Chômage
-Foulard et laïcité
-Faux amis
-Genres
-Exils et expulsions
-Luttes sociales
-Médias
-Patrons
-Science contre capital
-Sécuritaire
-Musique
-Livres
-Chroniques
-A l’arrach’
-Ecologie
-Chronique carcérale
-Santé
-Dessins
-Anthologie
-Courrier des lecteurs
-Fascisme

... de l ’ADN parlementaire Cette anthologie accompagne l’article intitulé « Le fichage de masse des empreintes ADN » publié en pages 10 et 11 du numéro du mois mai. « L’intérêt évident de l’analyse de l’ADN et de l’exploitation de ce nouveau mode de preuve ne peut aujourd’hui être remis en cause. » Marylise Lebranchu ex-Garde des sceaux PS (29/05/01) « Il me paraît très urgent de mettre en place ce fichier pour permettre à la police et à la justice d’être plus efficaces dans ces domaines si graves pour notre société. » Jean-Jacques Hyessénateur UMP (29/05/01) « Nous devons employer tous les moyens techniques en notre possession pour prévenir les crimes. L’extension des fichiers de police nous y aidera beaucoup. » Bruno Le Roux député PS (16/01/03) « Le fichage me paraît utile, d’autant qu’on ne devient pas tueur en série du jour au lendemain. Disposer des empreintes génétiques dans un plus grand nombre (...)