RSS CQFD



AGENDA CQFD

Nouveau site, qu’on vous dit !

Hé ! Pour l’agenda comme pour le reste, ça se passe ici maintenant : www.cqfd-journal.org

o-OO-o

ÇA BRÛLE !
Encore ici ?

Ah mais, c’est qu’on a des lecteurs têtus !

L’équipe de CQFD


du N°034
TOUT LE MONDE A FAIM

Les sales doigts du législateur, on en parlait, il y a deux mois, à propos des prisons pour mineurs et du rapport de l’Inserm. Pour garder le moral, on annonçait aussi le printemps... Eh bien, ça n’a pas raté : le printemps a déboulé en force ! Dans la foulée, on annoncerait bien l’abrogation du gouvernement ou l’abolition des frontières, mais on l’a déjà fait et ça n’a pas marché. Ce n’est que partie remise. Ces députés n’ont pas (...)

>>suite>>
 
FAUX AMIS

LA VÉRITÉ

« Au pays du mensonge déconcertant » [2], les sujets du socialisme réel savaient à quoi s’en tenir lorsqu’ils lisaient la Pravda (« vérité » en russe). Mais nous ? Dans le monde libre, la vérité est nue du matin au soir et du soir au matin. Aucune censure ne saurait la voiler. Être informé est un droit inaliénable du citoyen. Nous baignons dans la transparence. Nous savons beaucoup de choses, peut-être même trop. L’overdose d’infos tétanise. À tel point que, si nous n’y prenons pas garde, nous sommes revenus de tout avant même d’avoir rien entrepris. Lassé de tant de réalité, on se prend parfois à rêver de mystère... « L’ignorance, c’est le bonheur », comme disent les États-uniens gavés de freedom of speech. En 1986, venu de l’Est comme pour assouvir ce désir, l’invisible nuage radioactif de Tchernobyl fut stoppé net par les douanes françaises. C’est ce que gouvernement, lobby nucléaire et journalistes nous (...)
>>suite>>
CLEARSTREAM : VILLEPIN AVAIT RAISON
>

C’est trop injuste : pour une fois que Villepin rendait effectivement service à son pays, il fallait que tout le monde lui dégringole dessus. « Coup tordu », « fin de règne », « crise de régime », de partout pleuvent les insultes. Que lui reproche-t-on ? D’avoir bidouillé une affaire louche avec une vieille barbouze sur le retour et le vice-PDG d’une boîte de marchands d’armes ? Allons ! Comme si ce genre de fréquentations n’était pas le biotope naturel des maîtres qui nous gouvernent, à commencer par Sarkozy, ancien poulain du mafioso Pasqua. En réalité, on en veut surtout à Villepin d’être l’un des rares à avoir tenté quelque chose contre l’ambition dévorante de la teigne de Neuilly. Certes, la manœuvre était maladroite, presque touchante d’amateurisme. Mais si la gauche avait fait son boulot, le mirliflor de Matignon n’aurait pas eu besoin de payer de sa personne. Et puis de quel droit Le Monde s’emploie-t-il à dégommer le commis d’un Président élu avec 82 % des voix ? Pas très démocratique, tout ça ! Surtout quand on sait que le patron du Monde, Jean-Marie Colombani, est copain comme cochon avec le ministre de l’Intérieur. C’est l’ex-rédac’chef Edwy Plenel qui racontait récemment : « J’ai assisté plus que participé à une conversation qui, pour l’essentiel, se tenait entre Sarkozy et Colombani, qui se tutoyaient et dont j’ai découvert, à cette occasion, l’amicale proximité. » (Marianne, 11/03/06) À se demander si ce n’est pas le ragotin de la place Beauvau qui a balancé au Monde les fameux verbatim du général Rondot. Mais le plus désolant, dans l’affaire Clearstream, c’est qu’elle risque de dissuader les autres aspirants à l’Élysée de prendre exemple sur Villepin. Et pourtant… Si tous les candidats mettaient la même fantaisie que lui à se carboniser les uns les autres, aucun doute que les abstentionnistes de ce pays retrouveraient plaisir à se rendre aux urnes !

Publié dans CQFD n°34, mai 2006.

 
Bravoure Le 5 mai, La Plaine, à Marseille. Quatre musiciens roumains dérangent le voisinage, couvrant les habituelles sirènes et coups de klaxon. Une patrouille venue rétablir l’ordre est accueillie par des huées. Face à cette riposte, les flics passent un coup de radio affolé. Six cars déboulent sirène hurlante, avec chiens tenant leur maître en laisse. Des jeunes reçoivent des giclées de gaz à bout portant. Avant que les troupes aéroportées ne déboulent, la foule déchaînée a déjà rejoint les bars environnants. Les autorités n’ont même pas eu le temps de régler leurs missiles balistiques. Plus vite ! Dans une « communication » du 26 avril, la Commission européenne réaffirme sa volonté de « rendre le marché intérieur des services pleinement opérationnel ». Les efforts de « modernisation » porteront notamment sur les services sociaux (Sécu, santé, HLM...), grâce au « benchmarking » (dérégulation) et à l’externalisation vers le privé. C’est qu’une « part croissante des services sociaux relèvent dorénavant des règles communautaires régissant le marché intérieur et la concurrence », gronde la Commission, qui met les États membres en demeure de ne pas « abuser de la notion d’intérêt général ». C’est vrai que l’intérêt privé n’a jamais été aussi mal défendu dans l’espace européen... Invitation Appel d’une conseillère Anpe sur le site d’Altermonde : « Chômeurs, bloquez la machine à radier ! (...)
>>suite>>

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |

NUMEROS PRÉCÉDENTS
CQFD au quotidien
THÈMES
-Armement
-Guerres
-Chômage
-Foulard et laïcité
-Faux amis
-Genres
-Exils et expulsions
-Luttes sociales
-Médias
-Patrons
-Science contre capital
-Sécuritaire
-Musique
-Livres
-Chroniques
-A l’arrach’
-Ecologie
-Chronique carcérale
-Santé
-Dessins
-Anthologie
-Courrier des lecteurs
-Fascisme

... DES DEUX MONDES Cette anthologie accompagne l’article sur L’onde de choc du mouvement post-CPE publié dans le n° 34 de CQFD. « Quelques dizaines de personnes ont été évacuées de la Sorbonne par les CRS, hier soir vers 20h30. Une manifestation sauvage s’est alors déroulée dans les rues de Paris. Dans le 3e arrondissement, des vitrines ont été brisées, dont celle du journal Charlie-Hebdo, ainsi que celles de plusieurs banques. La permanence du PS a également été touchée, alors qu’une réunion s’y déroulait. » bellaciao.org 25/04/2006 « “Mes” examens, “Ma” scolarité. A cette vision égocentrique de ceux qui ne cherchent qu’à défendre leur intéret particulier en refusant de voir les régressions instaurées pas ces nouvelles réformes CPE, CNE, Droits d’Auteurs, Intermittents, Immigration, nous pouvons opposer notre volonté égocentrique de leur dire on s’en fout de vous car, nous, on pense à tous ! » Landread (...)