RSS CQFD



AGENDA CQFD

Nouveau site, qu’on vous dit !

Hé ! Pour l’agenda comme pour le reste, ça se passe ici maintenant : www.cqfd-journal.org

o-OO-o

ÇA BRÛLE !
Encore ici ?

Ah mais, c’est qu’on a des lecteurs têtus !

L’équipe de CQFD


du N°062
NE PAS SE LAISSER TERRORISER PAR L’ANTITERRORISME

L’antiterrorisme comme mode de gouvernement ? Pour le coup, l’opération policière contre les supposés saboteurs de TGV a fait flop : le dossier est vide. Mais grâce aux lois d’exception, deux des neuf « épinglés » restent en prison et tous risquent dix ou vingt ans de prison pour « entreprise à vocation terroriste ». Propulsés au centre d’un montage médiatico-judiciaire d’une extrême virulence, les habitants de Tarnac ont su garder leur sang-froid. Malgré (...)

EN POUSSANT LA PORTE de l’épicerie-bar de Tarnac, on ne savait pas trop à quelle sauce on allait être mangés. Échaudés par un défilé de journalistes plus ou moins mal intentionnés, les « ultra-épiciers » allaient peut-être nous battre froid… Les clients au comptoir nous ont dévisagés, comme dans n’importe quel bar de quartier, mais après qu’Aude en eut terminé avec le service, on a pu bavarder tranquillement autour d’un petit blanc. Le « magasin général » (...)

>>suite>>
 
VRAIS ENNEMIS

DUCON ET DUCON

Aux States, ils ont Jack Bauer qui torture les terroros en 24 heures chrono, en France, on a Alain Bauer qui les débusque sur Internet : « Alain Bauer pianote un matin, comme à son habitude en quête des nouveautés en librairie, lorsqu’il tombe par hasard sur L’Insurrection qui vient (éd. la Fabrique). Le consultant en sécurité y voit la trace d’un “processus intellectuel qui ressemble extraordinairement aux origines d’Action directe” et, sans barguigner, achète d’un coup 40 exemplaires. Il en remettra un en mains propres [sic] au directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, assorti d’une petite note. » (Le Monde, 03/12/08) Mais le pépère en robe de chambre, criminologue patenté et marchand d’outils sécuritaires, n’est pas seul sur le coup. Le 12 novembre, lors de l’émission « C dans l’air », au plus chaud de l’hallali contre les épinglés de Tarnac, un autre moustachu, Xavier Raufer, (...)
>>suite>>
ÉDITIONS LE CHIEN ROUGE
>
Carlo Cafiero
Abrégé du Capital de Karl Marx
11 x 18,5 cm • 160 pages • 10 €
ISBN : 978-2-916542-10-2


« Le capitalisme n’est et ne sera pas là de toute éternité. »

Cet Abrégé, rédigé en 1878 nous livre l’essentiel de l’analyse contenue dans le Livre I du Capital de Karl Marx.

Ce compendium de la critique du système capitaliste – « où ce ne sont pas les moyens de production qui sont au service du travailleur, mais bien le travailleur qui se trouve au service des moyens de production » – a été rédigé à destination d’un public populaire.

Écrit dans un style simple et sans l’appareil scientifique qui rend parfois ardue l’approche de l’œuvre originale, ce résumé a d’ailleurs été approuvé par Marx en personne.

L’auteur, Carlo Cafiero (1846-1892), communiste libertaire italien, n’était pourtant pas un disciple du théoricien allemand auquel il s’était opposé lors de la scission de la Première Internationale en 1872.

L’avant-propos de James Guillaume nous rappelle le parcours de Cafiero et les tendances qui s’affrontèrent à l’époque au sein du mouvement ouvrier.

En Annexe, la correspondance entre Carlo Cafiero et Karl Marx.

SORTIE DÉCEMBRE 2008
En librairie ou par souscription (Bon de commande)
 
Relance 80 millions d’euros en bijoux chouravés, le 4 décembre, sur l’avenue Montaigne de Paris, ce nid de fesses fripées et de tronches liftées. Assis sur leurs alarmes high-tech, caméras infrarouges, détecteurs de chaleur et tout le saint-frusquin, les clones de sécurité n’y auront vu que du feu. En ces temps de dégradation boursière et de course à la valeur sûre,voilà quelques bouées en métal précieux qui viennent de couler à pic. Et ça ajoute aux soucis du moment une autre inquiétude sur la paix des coffiots et de la joncaille. Il y a, pourtant, au moins deux raisons de se réjouir : cet escamotage devrait contribuer à la relance de la consommation pour une poignée de membres des classes moyennes et populaires et puis ça fait revenir la confiance en la créativité humaine… Foutage de gueule PSA, Bridgestone, Renault, Toyota, Valeo, Faurecia, Michelin, Molex, ArcelorMittal, Arkema, Rhodia, Henkel, Bata, La Redoute… sont en train de mettre en chômage technique des dizaines de milliers de salariés. Si ceux-ci n’acceptent pas de récupérer leurs RTT ou de prendre leurs congés payés de force, ils ne toucheront que 50% de leur salaire. Ce qui fait du 4,43 euros de l’heure pour un smicard… Selon un accord interprofessionnel datant de 1968, si la période chômée dépasse 600 heures par an,on bascule aux Assedic. Mais le reptilien de l’Élysée va réformer ça ! Il veut augmenter les chômeurs techniques –super !–,à (...)
>>suite>>

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |

NUMEROS PRÉCÉDENTS
CQFD au quotidien
THÈMES
-Armement
-Guerres
-Chômage
-Foulard et laïcité
-Faux amis
-Genres
-Exils et expulsions
-Luttes sociales
-Médias
-Patrons
-Science contre capital
-Sécuritaire
-Musique
-Livres
-Chroniques
-A l’arrach’
-Ecologie
-Chronique carcérale
-Santé
-Dessins
-Anthologie
-Courrier des lecteurs
-Fascisme