RSS CQFD



AGENDA CQFD

Nouveau site, qu’on vous dit !

Hé ! Pour l’agenda comme pour le reste, ça se passe ici maintenant : www.cqfd-journal.org

o-OO-o

ÇA BRÛLE !
Encore ici ?

Ah mais, c’est qu’on a des lecteurs têtus !

L’équipe de CQFD


du N°074
HOMÉOPATHIE ET VACCINATION

La campagne contre la grippe qu’on disait porcine tourne-t-elle à la farce ? En tout cas, côté argent public, c’est la débâcle. Côté labos, tant que le buzz de la pandémie va, tout va. Même les outsiders de l’homéopathie ont réussi à placer leurs petites billes blanches...

LORS, VACCIN ou pas vaccin ? Fin 2009, le dilemme anima plus d’un repas de famille, vu le grand ramdam de la piquouse organisé par la Roselyne de la Santé. Nombreux sont ceux qui,tout en résistant à l’appel de l’injection, ont tout de même chopé la trouille. Dans pareil cas,rien de tel que l’homéopathie pour se rassurer. « Il est sûr que nous avons eu une augmentation de nos ventes. Mais est-ce vraiment dû au buzz de la grippe ? », feint de s’interroger Valérie (...)

>>suite>>
 
FAUX AMI

LE GAUCHISTE DE SERVICE

En février 2009, le Chien rouge avait chopé au mollet le « fatigué des débats », ce petit fantassin qui vient, avec son seul ego sous le bras, saborder toute discussion en s’écoutant trop parler. En activité ou ex-militant, redoutable artilleur pourvu d’un arsenal théorique à toute épreuve, le gauchiste est une autre pointure. Il n’est pas simple valetaille incontrôlée et incontrôlable qui se lâche dans l’émotion débraillée. Ses affirmations se veulent mesurées à l’aune d’une expérience conséquente. Gaffe, ça envoie du lourd ! Garde-à-vous devant les certitudes immuables, si on ne veut pas se voir renvoyé dans les cordes infamantes de la trahison ! Invité à faire face à Laurence Parisot dans l’émission « Ce soir ou jamais » du 10 décembre, Isaac Joshua, ex-dirigeant de l’ex-orga Révolution !, est aujourd’hui économiste et membre du conseil scientifique d’Attac. Sans vergogne, la cheftaine du Medef – avec cette (...)
>>suite>>
TERRITOIRE INTERDIT
>

A PAIX N’EST PAS À L’ORDRE du jour. Une marche internationale sur Gaza devait, fin décembre, commémorer l’opération « Plomb durci » [1]– il y a un an, 1 400 Gazaouis étaient massacrés par Tsahal – et protester contre le blocus qui asphyxie « la bande ». Près de 3 000 marcheurs auraient dû rallier Rafah, ville frontière. Mais le gouvernement égyptien a retiré in extremis son accord. Craignait-il pour l’intégrité du mur qu’il dresse entre le Sinaï et Gaza [2] ? La marche pacifique, avec des participants venus d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Inde, d’Afrique du Sud, auxquels allait se joindre un fort contingent de Proche-Orientaux, a été ainsi prestement sabotée.

Dès le 27 décembre, au Caire, six bus affrétés par l’association Euro-Palestine sont bloqués au dépôt. Le 28, alors qu’ils se rassemblent devant l’ambassade de France, la police encercle les manifestants avec des barrières, ne les laissant sortir qu’au compte-gouttes. Un village de tentes s’est alors monté sur le trottoir. Un village très animé : chants,danses, réunions. « Les gens du quartier l’appellent “le petit Gaza” », raconte Céline Point. On veut à tout prix rendre invisible l’événement. À la gare routière, alors que des marcheurs se présentent avec leurs sacs à dos, la police disperse les journalistes présents. « Ceux qui ont essayé d’atteindre Rafah par petits groupes ont été arrêtés, rapporte Charling, du groupe Femmes en Noir. D’autres, arrivés à El-Arish, sont bloqués dans leur hôtel. Certains sont détenus avec confiscation de passeport, mais sans violence [seuls les Égyptiens solidaires essuient des coups]… » Partout, la population témoigne de la sympathie aux internationaux. Tous leur disent : « Un seul homme a le pouvoir de vous laisser arriver jusqu’à Gaza… » Le président Moubarak, qui reçoit au même instant Netanyahu en son palais…

Quatre-vingt-quatre personnes ont pu pénétrer sur la bande et manifester à la frontière d’Erez face à d’autres marcheurs venus d’Israël. Bloquée à Aqaba, l’expédition Viva Palestina a finalement pu atteindre le Sinaï via la Syrie. Malgré la confiscation de camions et des affrontements avec la police égyptienne, une partie du convoi est entrée dans Gaza.

Codepink, une coalition pacifiste étasunienne,avait obtenu un droit de passage à condition de ne pas entrer en contact avec les Égyptiens. Le gouvernement ne respectant pas l’accord, Codepink fait appel au soutien de la population. Plusieurs artères de la capitale sont bloquées avec le renfort d’étudiants égyptiens. « Nous décidons d’une grève de la faim avec une quinzaine de volontaires, dont Hedy Epstein, ex-déportée de 85 ans », déclare Charling. Les autorités proposent alors aux marcheurs un rapatriement gratuit et immédiat dans leur pays d’origine. La proposition est évidemment rejetée. Si Israël et ses alliés voulaient annihiler tout espoir de coexistence pacifique, ils ne s’y prendraient pas autrement.

Article publié dans CQFD n°74, janvier 2010, actuellement en kiosques.

 
UN GRAND CHÊNE QU’ON ABAT La rédaction de CQFD tient à exprimer sa douleur, avec Charles Pasqua et le président Ben Ali, à l’occasion de la disparition de leur ami Philippe Séguin. Elle tient à s’associer au torrent d’hommages déversé dans la presse qui, par décence,s’abstient de toute distance critique vis-à-vis du grand et gros homme décédé. Nous partageons également la peine de « la grande famille du football français qui pleure l’un des siens ». NOUVELLE VICTOIRE DE L’ANTIFRANCE Sarkozy voulait sauver le monde à Copenhague. Raté. Qu’à cela ne tienne, la France va fourguer de l’EPR à la planète – car le nucléaire, c’est entendu, il n’y a rien de mieux au rayon énergie garantie sans réchauffement climatique. Nouveau fiasco. Fin décembre, en effet, les Sud-Coréens (et non les Nord-Coréens comme l’avait d’abord annoncé Libé, ce qui avait quand même de la gueule), fin décembre donc, la dream team hexagonale (le consortium EDF,GDF Suez, Areva, Total) s’est fait souffler un mégacontrat pour la construction de quatre centrales nucléaires aux Émirats arabes unis : 27,7milliards d’euros de manque à gagner, c’est pas la taxe carbone qui va nous les ramener... ON TIRAIT LE SUD Deux immigrés grièvement blessés à coups de barre de fer, vendredi 8 janvier, à Rosarno,en Calabre ; cinq autres volontairement renversés par des voitures ; deux touchés aux jambes par des tirs de (...)
>>suite>>

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |

NUMEROS PRÉCÉDENTS
CQFD au quotidien
THÈMES
-Armement
-Guerres
-Chômage
-Foulard et laïcité
-Faux amis
-Genres
-Exils et expulsions
-Luttes sociales
-Médias
-Patrons
-Science contre capital
-Sécuritaire
-Musique
-Livres
-Chroniques
-A l’arrach’
-Ecologie
-Chronique carcérale
-Santé
-Dessins
-Anthologie
-Courrier des lecteurs
-Fascisme