RSS CQFD



AGENDA CQFD

Nouveau site, qu’on vous dit !

Hé ! Pour l’agenda comme pour le reste, ça se passe ici maintenant : www.cqfd-journal.org

o-OO-o

ÇA BRÛLE !
Encore ici ?

Ah mais, c’est qu’on a des lecteurs têtus !

L’équipe de CQFD


du N°075
ATTENTION LES YEUX !

VOUS SOUVENEZ-VOUS DE L’ÉDITO de notre hors-série photo ? Ha ben non, évidemment, vous ne pouvez pas savoir. Il est intitulé « Une erreur dans le paysage », et l’ouvrage y est décrit comme « le fruit du plaisir que nous avons à explorer de nouvelles pistes, à tenter une percée dans des territoires où ni les amis, ni les ennemis ne nous attendaient ». Voilà. Effectivement. C’est tout à fait ça. Ni amis, ni ennemis... Du coup, pas grand monde n’est venu. Nous (...)

>>suite>>
 
FAUX AMI

LE CAMARADE ANDRÉ GERIN

Il est comme ça, André Gerin, député PCF du Rhône et ancien maire de Vénissieux : il lui est insupportable de dégoter un poil de barbe sur le rebord immaculé de sa cervelle de canut. Enfin, ça dépend : si l’intrus provenait du menton du camarade Vladimir Illich, passe encore. Mais s’il a pour origine le système pileux d’un « gourou » islamique, d’un « taliban » des cités, comme Dédé-le-rouge se plait à les nommer, alors l’attentat folliculaire lui déclenche illico une crise de « commission d’enquête sur le port de la burqa ». Datant du mois de juin dernier, la dernière rechute de ce coco orthodoxe à la coupe de douilles Kim Jong-ilienne a empli d’allégresse Nicolas Sarkozy et ses mastards du gouvernement qui, depuis des années, s’évertuent à faire émerger un bouc émissaire de qualité en ces temps de crise infinie. « La burqa n’est pas la bienvenue sur le territoire de la République française », s’empressait de déclarer (...)
>>suite>>
DES VENTES EN RAFALES ?
>

La « France a peiné à maintenir ses positions » sur le marché mondial de l’armement, pleurnichait le rapport annuel du gouvernement sur les exportations d’armes de 2008. Mais hop, tape du pied, saute en rond, comme des grenouilles dans un ruisseau, les industries de la mort sont « repassées à l’offensive à l’international », d’après Le Figaro du 9 février dernier. Laurent Collet-Billon, de la Délégation générale pour l’armement (DGA), était jouasse comme un chiard au pied du sapin lors de sa présentation des résultats de 2009 : « Une année historique », des chiffres « extraordinaires, remarquables ». Les commandes ont vu une augmentation de 123% par rapport à 2008 et représentent à l’exportation 7,95 milliards. Mais pour que ça décolle, il faut encore que le Brésil et les Émirats Arabes Unis confirment l’achat d’avions de combat Rafale au sieur Dassault, par ailleurs propriétaire du Figaro. « Nous attendons sereinement la décision du gouvernement brésilien et espérons la concrétisation d’un accord à Abu Dhabi, où les négociations avancent à un rythme soutenu », se rassure le directeur de l’international à la DGA. Rappelons que ce beau navion n’a jamais trouvé preneur à l’export et, pour le moment, n’équipe que par l’armée française. Espérons que ça dure, et que ces encravatés soient aussi bons commerciaux que leur prédécesseur à la DGA, François Lureau, qui déclarait en novembre 2006 que la patrie des droits de l’hommehaché- menu « devrait exporter plus de cent avions de combat Rafale ». Le croquemitaine libyen Mouammar Khadafi, entre autres, avait finalement annulé la commande de ces étrons volants.

Article publié dans CQFD n°75, février 2010.

 
DÉONTOLOGIE Dénonçons, avec Pujadas, « le journalisme des bons sentiments », qui veut que, « par définition, le faible a toujours raison contre le fort, le salarié contre l’entreprise, l’administré contre l’État » (Arte, 09/02/10) et rétablissons la vérité : la direction d’ERDF a bien eu raison de mettre à pied un de ses salariés, coupable d’avoir rétabli le courant à des Rmistes. Il s’agit en effet « de procédures illégales, qui peuvent s’avérer dangereuses si elles sont réalisées dans de mauvaises conditions » (Libé, 22/01/10). Par conséquent, 21 jours au chômage technique, c’est pas cher payé pour avoir mis en danger un couple (et sa petite fille de 2 ans) ayant oublié d’honorer ses factures. Balançons donc Dominique Liot, cet infâme agent et membre du collectif CGT « Robin des Bois ». Le journalisme des bons sentiments ne passera pas. « PUISSANTE, SÛRE ET PERFORMANTE » Non, il ne s’agit pas d’une grosse berline pour blaireaux mais de l’énergie nucléaire vue par son promoteur, EDF. Qui a oublié (parmi d’autres) l’adjectif « chérot » : ainsi, l’arrêt pendant près de cinq mois du réacteur1 de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), pour divers pépins, a coûté plus de 22 millions d’euros, a indiqué la direction, début février. Le réacteur EPR en construction au même endroit est estimé à 4milliards d’euros et la commercialisation de l’électricité produite (...)
>>suite>>

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |

NUMEROS PRÉCÉDENTS
CQFD au quotidien
THÈMES
-Armement
-Guerres
-Chômage
-Foulard et laïcité
-Faux amis
-Genres
-Exils et expulsions
-Luttes sociales
-Médias
-Patrons
-Science contre capital
-Sécuritaire
-Musique
-Livres
-Chroniques
-A l’arrach’
-Ecologie
-Chronique carcérale
-Santé
-Dessins
-Anthologie
-Courrier des lecteurs
-Fascisme