RSS CQFD



AGENDA CQFD

Nouveau site, qu’on vous dit !

Hé ! Pour l’agenda comme pour le reste, ça se passe ici maintenant : www.cqfd-journal.org

o-OO-o

ÇA BRÛLE !
Encore ici ?

Ah mais, c’est qu’on a des lecteurs têtus !

L’équipe de CQFD


du N°078
MÉDIAS

Le journaliste infiltré dans les mines de sel du salariat moderne était à Paris début avril pour promouvoir son dernier livre. CQFD lui a tenu compagnie...

Monsieur Wallraff, est-ce que vous avez l’impression d’être un super héros ? » Le tâcheron de Fluctuat, le « webzine culturel » du groupe Lagardère, se reprend à deux fois pour ânonner sa question, griffonnée sur un bout de papier qu’il peine à déchiffrer. Wallraff laisse poindre une grimace de dégoût. Non, soupire-t-il, ce n’est pas un super héros, juste un « privilégié » qui s’entête depuis trente ans à documenter « l’inexorable dégradation du monde du (...)

>>suite>>
 
FAUX AMI

INDIGNE, L’INDIGNATION ?

Attention, ça va faire mal ! Avec Confessions d’une taupe à Pôle emploi, publié chez Calmann- Lévy, le nouveau système de gestion du marché des chômeurs n’a qu’à bien se tenir. L’auteur, qui s’est associé à une journaliste, sait de quoi il parle : il est conseiller dans une agence. D’entrée, il annonce la couleur, en guise d’exercice thérapeutique : « Parce que je veux témoigner pour que les gens sachent. Raconter pour ne pas exploser en vol. » Et il envoie le bois : « L’emploi va mal, Pôle emploi ne se porte pas tellement mieux. Nous avons tous le sentiment que les réformes compliquent la situation. […] On a regroupé à la va-vite le placement –ANPE– et l’indemnisation –Assedic– en jurant la main sur le coeur que tout s’arrangerait. Ce n’est pas vrai, loin s’en faut. » Méchant ! Il continue : « Raconter […] parce que ce n’est plus possible d’entendre dire que si (...)
>>suite>>
SE FAIRE VOIR PAR LES GRECS
>

L’Europe telle qu’en elle-même, enfin. Un conglomérat de petits boutiquiers rivaux qui se tapent dessus à la première occase, visez comme les Allemands veulent voir les Grecs : en bourgeois de Calais, la corde au cou, non mais ! Regardez ces feignants de mangeurs d’olives et buveurs d’ouzo qui ont quatorze mois de salaire,la retraite au soleil à peine au boulot et se gobergent avec le bon blé des consciencieux travailleurs allemands rongés par les frimas !
L’Europe, celle des peuples et des cœurs, n’a jamais existé. Ce qui surnage (pas pour longtemps), c’est un syndicat financier réuni autour de ce qui ne peut que diviser les hommes : le pognon. Mais les « Boches » détestent les « Macaronis », qui abhorrent les « Rosbifs », qui jalousent les « Froggies » (nous qui méprisons tous les autres). Va faire vivre ensemble une si belle Union. Il va de soi que les promoteurs de cette Europe étaient les milieux financiers, les classes dirigeantes (et en aucun cas le populo), tous ceux qui ne pensent qu’à boursicoter et s’enrichir sur le dos des travailleurs. Lesquels l’ont mauvaise en Grèce : Mama Schultz les accuse de gabegie alors qu’ils sont parmi les plus décatis des Européens, plus pouilleux que ceux des Pouilles ! Surveillez les infos : le Grec est chatouilleux, faut pas trop l’envoyer se faire voir à Francfort ou à Bruxelles !

Article publié dans CQFD n°78, mai 2010, actuellement en kiosques.

 
POLYCRIMINEL > Trente. Il n’aura pas fallu moins de trente gendarmes pour débusquer le 3 mai dernier un dangereux criminel dans une planque presque parfaite. L’individu ? Un Kosovar de 15 piges. La planque ? L’Institut d’éducation motrice de Freyming-Merlebach, en Moselle, qui soigne les polyhandicaps. Le crime ? Pas de papiers. Allez zou, toute la famille retourne au Kosovo. Pierre Lang, député-maire UMP de la ville et président de l’association qui gère l’institut, a déclaré : « On ne peut pas accueillir en France tous les étrangers handicapés. » Bin non, quoi, et puis ça encouragera le Kosovo à améliorer son système de santé. ALZHEIMER > « Il faut mettre un terme aux conditions ignobles dans lesquelles sont traités les gens notamment ici au dépôt [du Palais de justice de Paris]. Les gens qui comme moi se sont battus, ce n’est pas pour qu’une partie de l’instruction et des policiers se comporte comme dans un état policier. » Qui a dit ça, ce 30 avril ? Charles Pasqua, ex-ministre de l’Intérieur, grand protecteur de bavures policières, ex-responsable du SAC, partisan de la tolérance zéro et de la peine de mort… « La violation constante et délibérée de la présomption d’innocence et la négation de mon droit constitutionnel à un procès équitable ont été les armes employées pour me réduire au silence. » Encore heureux qu’il n’ait pas subi une garde à vue assortie de coups de tonfa, sinon (...)
>>suite>>

Les articles et les archives de CQFD sont libres d'accès sur ce site. Néanmoins le journal n'existe que grâce aux ventes en kiosque et aux abonnements.
SANS PAPIER, PAS D'OCTETS !
Âmes généreuses, vous pouvez aussi, effectuer un don en ligne pour le journal,
merci à vous !


| Site réalisé sous SPIP avec des logiciels libres (GNU) par : Juan Rodriguez et Gilles Klein |

NUMEROS PRÉCÉDENTS
CQFD au quotidien
THÈMES
-Armement
-Guerres
-Chômage
-Foulard et laïcité
-Faux amis
-Genres
-Exils et expulsions
-Luttes sociales
-Médias
-Patrons
-Science contre capital
-Sécuritaire
-Musique
-Livres
-Chroniques
-A l’arrach’
-Ecologie
-Chronique carcérale
-Santé
-Dessins
-Anthologie
-Courrier des lecteurs
-Fascisme